Articles

Affichage des articles du octobre, 2014

Passage éclair

Image
Non, non, non, je ne suis pas morte.
Non, non, non, je ne fais pas une rechute de flemmingite.
Je suis juste partie une semaine en vacances. Alors, le blog aussi a pris des congés. Il y a bien droit lui aussi ...
Et puis, je suis revenue. 
Aussi :/
Mais le blog prolonge ses congés pour une durée indéterminée. Au moins une semaine. Peut être plus. 
Ce n'est pas un problème de manque d'inspiration. Non.
Juste un "léger" problème organisationnel, lié à de lourds travaux dans la maison. Enfin, pas vraiment "dans" mais plutôt au-dessus de la maison : il y a un mois, un Batman une tuile nous est tombée sur la tête (c'est le cas de le dire). Alors, depuis 1 semaine, maintenant, on répare. Il a fallu déménager les chambres des enfants.
C'est, comment dire ? Un peu le bazar capharnaüm. Surtout devant l'ordinateur ...

Alors, comme j'ai la flemme de passer 1/2h à tout déménager, je ne fais plus rien (sur le blog) depuis la maison jusqu'à ce que to…

Parle-moi féminisme #4 - Egali-Mère sur le grill

Image
Pour cette quatrième interview autour du féminisme, j'ai le plaisir de recevoir une blogueuse un peu spéciale. Une blogueuse que je suis dans l'ombre depuis quelques mois. 
Une blogueuse qui s'adresse à tout le monde mais qui a décidé de consacrer son blog à l'égalité entre les femmes et les hommes, à la conciliation vie pro - vie perso. Le tout, au travers d'interviews, de retours d'expérience.
C'est une véritable pépite, ce blog. Et, si vous ne le connaissez pas, je vous recommande vivement d'aller y faire un tour. Bref, ce soir, je reçois Egali-Mère, la seule et l'unique.

1/ Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Egali-mère, 44 ans, mariée, mère de deux enfants de 8 ans et 5 ans, qui articule ses journées entre une activité professionnelle, une vie familiale, des activités associatives, des rencontres amicales ou familiales et un blog !
2/ Grâce à ces interviews, j'ai envie de connaître le sentiment des gens sur le féminisme, alors, …

Les Sanguinaires de l'intérieur

Image
"Figurez-vous une île rougeâtre et d’aspect farouche ; le phare à une pointe, à l’autre une vieille tour génoise où, de mon temps, logeait un aigle. En bas, au bord de l’eau, un lazaret en ruine, envahi de partout par les herbes ; puis, des ravins, des maquis, de grandes roches, quelques chèvres sauvages, de petits chevaux corses gambadant la crinière au vent ; enfin, là-haut, tout en haut, dans un tourbillon d’oiseaux de mer, la maison du phare, avec sa plate-forme de maçonnerie blanche, où les gardiens se promènent de long en large, la porte verte en ogive, la petite tour de fonte, et au-dessus la grosse lanterne à facettes qui flambe au soleil et fait de la lumière même pendant le jour… Voilà l’île des Sanguinaires, comme je l’ai revue cette nuit, en entendant ronfler mes pins. C’était dans cette île enchantée qu’avant d’avoir un moulin j’allais m’enfermer quelquefois, lorsque j’avais besoin de grand air et de solitude"  (Alphonse Daudet, Les lettres de mon Moulin)

Au mois…

Le chevalier Bayard - Être mère #37

Image
Être mère, c'est avoir le Chevalier Bayard à la maison ...

Mais si, vous connaissez forcément : le chevalier sans beurre et sans brioche sans peur et sans reproches (bercée aux jeux de mots pourris je fus) (me vengerai : mes enfants seront bercés aux jeux de mots archi-pourris !).
Chevauchant son fidèle destrier tout mâchouillé, il traverse à plat ventre ("A dada Doudou !!!") la maison à l'assaut de sa prochaine victoire.
Les escaliers ? Même pas peur : je les monte et les redescends, en triple salto arrière (s'il vous plait !) ... Un câlin et des bisous partout, Même pas mal. Je suis guéri et me voilà reparti à l'assaut des cimes enneigées du Graal : les chambres pleines de jouets.
La mer et les vagues ? Même pas peur. Je les affronte, même si elles font 3 fois ma taille. Je plonge, bois la tasse, me relève et remonte sur mon autre fidèle destrier pas tout mâchouillémais qui ne ressemble plus à grand chose non plus ("A dada Mamaaaaaaaaaaaaaan !!!")…

De l'émancipation des femmes aux droits des enfants

Image
Qui l'eut cru ? Pas moi, en tout cas. J'avais bien espéré l'année dernière, et j'avais été fort déconfite, mais pas cette année. Et oui, cette année, contre toute attente, le Prix Nobel de la Paix a été attribué à deux personnes formidables de courage et de persévérance : Kailash Satyarthi et Malala Yousafzai
Qu'on se le dise, je suis particulièrement heureuse que Mme Yousafzai ait eu ce Nobel. Depuis deux ans, je connais son combat. Depuis deux ans, j'écris régulièrement sur elle et en 2012, j'avais même signé une pétition pour qu'elle soit proposée au Prix Nobel.
Mais j'ai tenu à citer en premier M. Satyarthi parce que finalement, il est un peu éclipsé par sa co-lauréate. Personne ne parle de lui, personne ne sait ce qu'il a fait pour en arriver là. Et pourtant, lui aussi, c'est un grand homme et ce prix est amplement mérité au vu du combat quotidien qu'il mène depuis des décennies contre l'esclavage des enfants !!! Il était tell…

Parle-moi féminisme #3 - Petits Diables sur le grill

Image
Aujourd'hui, je reçois une célébrité, tu ne peux pas ne pas la connaître cette célébrité puisque c'est ... le Diable qui vient nous causer féminisme !!! 
Ah, attendez, on me chuchote dans l'oreillette que ce n'est pas le Diable mais une maman de diablotins. C'est une Badmother chouette maman, perpignanaise, qui porte un intérêt aux langues régionales, aux randonnées, au maternage, qui vient nous parler de sa vision à elle du féminisme.
Aujourd'hui, en bref, je reçois : Petits Diables.


1/ Bonjour Petits Diables, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Maud, proche de 40 ans, 2 enfants, professeur-documentaliste dans un collège, mariée, vivant à Perpignan…et blogueuse !
2/ Grâce à ces interviews, j’ai envie de connaître le sentiment des gens sur le féminisme, alors, pourrais-tu me dire ce qu’est, pour toi, le féminisme ? Pour moi c’est la recherche de l’égalité homme-femme dans la société mais aussi dans la vie privée, et certainement pas le « girl power » qui vis…

De tout et de flemme

Image
Je ne blogue pas par obligation, juste par plaisir. Pourtant, j'ai une cadence de publication relativement régulière : quasiment un billet par jour, entre le dimanche soir et le jeudi soir. Pourquoi cette fréquence ? Juste pour pour m'astreindre à lâcher le week-end (oui, je sais, je me contredis, vu que je poste le dimanche soir mais le dimanche soir, on n'est plus vraiment en week-end alors que le vendredi soir ...).
Oui mais voilà, j'ai eu un gros bug cette semaine : rien dimanche, rien lundi. Pas morte, pas malade. A moins que la Flemmingite aigüe soit une maladie (peut on avoir un arrêt de travail pour cause de crise de Flemmingite aigüe ?) (ce serait cool) (dixit la fonctionnaire qui n'a eu qu'un seul arrêt de travail depuis 7 ans qu'elle bosse).
Bon, tu me diras que ce n'est pas bien grave non plus. Il n'y a pas mort d'homme de blog dans cette pause involontaire. Oui mais voilà, ça me fait tout drôle, cette crise. Vraiment bizarre.
Et p…

Parle moi féminisme #2 - Emma June sur le grill

Image
Aujourd'hui, je reçois une adorable blogueuse, une maman un peu pipelette (mais ça, c'est elle qui le dit !) (en même temps, si tu veux tenir un blog, il faut être un peu bavarde ... sinon, tu ne t'en sors pas !).
Bref, aujourd'hui, c'est Emma June qui vient se prêter au jeu des interviews sur le féminisme ...

1/ Bonjour Emma, peux-tu te présenter en quelques mots ? Emma June, 32 ans, en couple et maman d’un petit garçon de 3 ans.
2/ Grâce à ces interviews, j'ai envie de connaître le sentiment des gens sur le féminisme, alors, pourrais tu me dire ce qu'est, pour toi, le féminisme ? Je n’aime pas trop ce terme de féminisme car je trouve que beaucoup de mots en "-isme" sont trop connotés péjorativement et je n’aime pas l'extrémisme (Je n'y avais pas pensé mais c'est vrai que ça connote extrémiste ce "isme"). Cela étant dit, pour moi, le féminisme est l’idée que les femmes et les hommes sont égaux en devoirs et en droits mais q…