De l'émancipation des femmes aux droits des enfants

Qui l'eut cru ? Pas moi, en tout cas. J'avais bien espéré l'année dernière, et j'avais été fort déconfite, mais pas cette année. Et oui, cette année, contre toute attente, le Prix Nobel de la Paix a été attribué à deux personnes formidables de courage et de persévérance : Kailash Satyarthi et Malala Yousafzai

Qu'on se le dise, je suis particulièrement heureuse que Mme Yousafzai ait eu ce Nobel. Depuis deux ans, je connais son combat. Depuis deux ans, j'écris régulièrement sur elle et en 2012, j'avais même signé une pétition pour qu'elle soit proposée au Prix Nobel.

Mais j'ai tenu à citer en premier M. Satyarthi parce que finalement, il est un peu éclipsé par sa co-lauréate. Personne ne parle de lui, personne ne sait ce qu'il a fait pour en arriver là. Et pourtant, lui aussi, c'est un grand homme et ce prix est amplement mérité au vu du combat quotidien qu'il mène depuis des décennies contre l'esclavage des enfants !!! Il était tellement connu que vendredi, il n'était même pas sur Wikipédia en français. Mais je ne vais pas faire de grand discours ce soir sur lui non plus, je vous invite plutôt à lire cet article du Monde : Qui est le Prix Nobel de la paix Kailash Satyarthi ?


Alors voilà, même si je n'aime pas commenter l'actualité dans son immédiateté, je ne pouvais pas passer à côté de celle-là, ça aurait aussi été un peu me renier ... Et puis, elle rentre aussi dans l'actualité du blog :-) Alors, pourquoi se priver ?

Pour en revenir à l'actualité du blog, l'autre jour, je disais que j'avançais bien dans mon fabuleux projet en faveur de l'éducation des filles et que je voulais parler des associations qui me plaisent et qui travaillent dans ce sens.

Alors voilà, la première que j'ai envie de présenter n'est pas vraiment une association à proprement parler, encore moins spécialisée dans l'éducation des jeunes filles. C'est une plateforme de Crowdfunding. Comme je ne vais pas faire un cours sur le Crowdfunding qui est un financement participatif de projets je vous envoie faire un tour sur cette page : Définition du Crowdfunding.

Donc, pour en revenir à nos moutons, dans le cadre de mes recherches, j'ai déniché une super plate-forme de Crowdfunding (mon but est de placer ce mot "barbare" au moins 10 fois dans l'article ...). Un site un peu spécial puisque cette plate-forme collaborative est dédiée à l'émancipation des femmes et des filles partout dans le monde : à la ville, à la campagne, dans les pays émergents et dans les pays développés.

Cette plateforme, c'est le Women's WorldWide Web, ou W4 pour les intimes. Comme je l'ai dit plus haut, sa seule spécialisation, c'est le genre féminin. Après, les projets portent aussi bien sur l'accès à l'éducation, la protection des droits fondamentaux, l'accès à la santé, au travail (formations professionnelles, micro-crédits), le soutien au magazine Roz (magazine écrit par et pour les afghanes), la lutte contre les mariages forcés ou les mutilations sexuelles. Je ne peux malheureusement tout citer.

Comme je l'ai dit, les projets sont très variés, parfois très personnalisés, et répartis du delta du Mékong aux campagnes du Missouri, aux différents camps de réfugiés. Il y en a même un en France (Why not women ?), c'est pour tout dire ;-) 

Bref, j'aime énormément le concept du Women's WorldWide Web. Il est à mon sens très novateur et peut permettre de se sentir impliqué dans des projets particuliers.

Commentaires

  1. C'est super de présenter cette plateforme car des prix nobel c'est bien, ça donne un éclairage mais il ne faut surtout pas oublier les actions à mener sur le terrain au quotidien... y'a encore du boulot !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a énormément de travail et je trouve que cette plate-forme est super parce qu'elle regroupe beaucoup de choses !!!

      Supprimer
  2. Ces deux pris Nobel sont amplement mérités pour le message que chacun fait passer et l'action sur le terrain pour venir en aide aux plus démunis, aux faibles et aux laissés pour compte. Mais il faut bien aussi noter et j'aime le souligner qu'il existe autour de nous des hommes et des femmes engagés, qui font bouger le monde à leur façon et contribuent, dans le silence, à créer un monde meilleur. Il y a du travail et nous avons tous de quoi faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ces deux prix Nobel vont aussi, au final, à tous ces hommes et femmes qui dans l'ombre et en silence luttent pour créer ce monde meilleur dont nous rêvons tous. Et, au final, M. Satyarthi, qui le connaissait avant ?

      Et oui, il y a encore énormément de travail ...

      Supprimer
    2. c'est exactement ce que je me disais...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?