De tout et de flemme

Je ne blogue pas par obligation, juste par plaisir. Pourtant, j'ai une cadence de publication relativement régulière : quasiment un billet par jour, entre le dimanche soir et le jeudi soir. Pourquoi cette fréquence ? Juste pour pour m'astreindre à lâcher le week-end (oui, je sais, je me contredis, vu que je poste le dimanche soir mais le dimanche soir, on n'est plus vraiment en week-end alors que le vendredi soir ...).

Oui mais voilà, j'ai eu un gros bug cette semaine : rien dimanche, rien lundi. Pas morte, pas malade. A moins que la Flemmingite aigüe soit une maladie (peut on avoir un arrêt de travail pour cause de crise de Flemmingite aigüe ?) (ce serait cool) (dixit la fonctionnaire qui n'a eu qu'un seul arrêt de travail depuis 7 ans qu'elle bosse).

Bon, tu me diras que ce n'est pas bien grave non plus. Il n'y a pas mort d'homme de blog dans cette pause involontaire. Oui mais voilà, ça me fait tout drôle, cette crise. Vraiment bizarre.

Et puis même ce soir, j'ai envie d'écrire mais je n'ai pas de sujet précis.

Je suis en convalescence de ma crise. Combien de temps ça va me prendre en fait ? Pas trop longtemps, j'espère. Parce que j'aimerais bien publier mon Être mère demain. Sinon, ce sera un Être père. Convalescence oblige. Il parait que l'intensité et la durée de ces crises sont extrêmement variables ...

Et comme je suis convalescente, je ne répondrai aux commentaires que dans quelques jours.

Non, et puis, tu te souviens de mon projet ? Si, si, celui dont je t'ai parlé il y a 16 jours. Tu ne t'en souviens pas ? Tu l'as loupé ?
Comme je suis sympa, je remets le lien vers l'article pour les amnésiques et pour ceux qui étaient plus occupés à faire les c**s au fond de la classe qu'à écouter la maîtresse : c'est par ici.

Donc, voilà, pour mon Projet confitures pour l'école (c'est joli comme nom, tu ne trouves pas ?). Il FAUT qu'il avance. C'est important qu'il avance. Je vais donc faire un petit point de situation de début de mois :
  • On a fait plein de confitures de pêches et de figues. Les étiquettes sont imprimées, il faut les coller. Je vous mets bientôt des photos pour saliver.
  • On a ramassé plein de mûres. Il faut juste les transformer en confitures.
  • On a commencé la récolte des châtaignes et on va prospecter pour les arbouses.
  • J'ai trouvé quelques associations intéressantes. J'ai décidé d'écrire un article sur chacune. J'aurai besoin de vos avis ou vos idées. Je devais commencer hier mais j'ai eu Flemmingite (et gros câlin à l'oreiller du canapé vers ... 20h05).
Bon, je vous laisse, j'ai des châtaignes à entailler.

Et sinon, demain après-midi, c'est plage ... Oui, je sais, il parait que nous sommes en octobre mais il fait beau, il fait chaud, la mer est super chaude et il n'y a plus personne !!! Promis, là aussi, je vous mettrai des photos : je ne crois pas l'avoir déjà fait le coup de la plage en octobre ;)

Commentaires

  1. Je suis contente que le projet avance et que les confitures soient en cours de réalisation! C'est une chouette idée.
    En attendant plus de détails (croustillants), bonne baignade!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces encouragements ! J'espère que j'en vendrai quelques unes de confitures ;)

      Et la baignade fut ... dé-li-ci-eu-se !!!

      Supprimer
  2. tu n'as pas chômé! chapeau! go!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?