Le chevalier Bayard - Être mère #37

Être mère, c'est avoir le Chevalier Bayard à la maison ...

Mais si, vous connaissez forcément : le chevalier sans beurre et sans brioche sans peur et sans reproches (bercée aux jeux de mots pourris je fus) (me vengerai : mes enfants seront bercés aux jeux de mots archi-pourris !).

Chevauchant son fidèle destrier tout mâchouillé, il traverse à plat ventre ("A dada Doudou !!!") la maison à l'assaut de sa prochaine victoire.

Les escaliers ? Même pas peur : je les monte et les redescends, en triple salto arrière (s'il vous plait !) ... Un câlin et des bisous partout, Même pas mal. Je suis guéri et me voilà reparti à l'assaut des cimes enneigées du Graal : les chambres pleines de jouets.

La mer et les vagues ? Même pas peur. Je les affronte, même si elles font 3 fois ma taille. Je plonge, bois la tasse, me relève et remonte sur mon autre fidèle destrier pas tout mâchouillé mais qui ne ressemble plus à grand chose non plus ("A dada Mamaaaaaaaaaaaaaan !!!").

Le chevalier Bayard se modernise aussi. Il est désormais équipé d'une nouvelle monture rutilante et pas encore cabossée qu'il pilote assis sur le cadran, pieds à terre (parce qu'on ne va pas se fatiguer à pédaler non plus). Il a alors des airs de Biker quand il nous fonce dessus ("Ec'aser mamaaaaaaaaaaaaan !!!", "Ec'aser papaaaaaaaaaaaaa !!!"). Mais il n'ose pas foncer sur sa sœur, le chevalier sans beurre et sans brioche n'est pas fou non plus ...

C'était ma participation au Être mère de Babidji

Commentaires

  1. Ahhhh j'adore c'est juste excellent et le sans et sans brioche c'est simplement phénoménal ! Il ne faut pas se demander d'où vient l'imagination de tes gosses hein ? Merci pr ta participation et dslee pr ma visite tardive par ici ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas de moi le "sans beurre et sans brioche", c'est de mes parents ... Bercée aux jeux de mots ;)

      Supprimer
  2. j'ai une chevalière toute catégorie à la maison! "Même pas peur! Même pas mal!" est sa devise! :)

    RépondreSupprimer
  3. Ah ah j'aime !
    Mais sans beurre ni brioche, il va finir révolutionnaire ce chevalier-là..

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?