Et la mousson arriva

Je me souviens d'une fort belle époque. En ce temps-là, nous regardions le ciel désespérément bleu depuis des mois. En ce temps-là, nous décidions sur un coup de tête de passer notre dimanche après-midi à la plage. En ce temps-là, nous rentrions à la maison à 17 h et lâchions les fauves enfants sur la place du village, ils se défoulaient pendant une heure à fond la caisse sur leurs vélos et nous en profitions pour papoter avec les autres parents.

C'était il y a une éternité, c'était il y a des années lumières, c'était il y a deux semaines seulement.

Depuis, un catastrophe, que dis-je ? Un cataclysme s'est produit : les perturbations qui jusque là nous avaient soigneusement évités pour arroser abondamment l'autre côté de la Méditerranée ont trouvé le chemin de notre île.

Mais comment cela a t'il bien pu arriver ? Tout simplement : quelques nuages sont venus en touristes, quand ? Je ne sais pas. Ils ont pris des photos et ont raconté leurs vacances en Corse sur tous les réseaux sociaux, belles images à l'appui.

Alors, forcément, ça a donné des idées à leurs potes : les rivages méditerranéens Continentaux étant ultra bétonnés ravagés par les inondations, ils sont tous venus sur notre chère île. Ils s'y sont plu. Mais comme cela arrive souvent quand il y a de trop grande quantités de nuages, ben la flotte tombe encore et toujours.

Des trombes d'eau depuis des jours et des jours et des jours trois longues journées (une éternité, bref) s'abattent sur nous.

Nous nous terrons autant que possible dans les maisons et apprenons à vivre confinés entre quatre murs.


La Corse s'assombrit, se parent de couleurs inhabituelles, les trombes marines se forment sous nos yeux ébahis et les rivières se déchainent ...


J'ai entrepris il y a quelques temps de prendre en photo tous les mois ma rivière. La chance a voulu que la dernière ait été faite samedi. On peut ainsi observer sa furie, et encore, la décrue était amorcée quand j'ai pris mon cliché ...


La mousson fut. Vivement que le soleil revienne !!!

Commentaires

  1. C'est impressionnant de voir comme la rivière a grossit en peu de temps !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les crues sont toujours très impressionnantes et c'est pour ça qu'il faut se méfier des rivières corses !!! Par contre, ce qui est dommage, c'est que je ne l'ait pas eue le matin, je pense qu'elle devait être encore plus grosse ...

      Supprimer
  2. oui je t'avoue que quand ça nous tombe aussi dessus on se demande bien ce qui se passe même si lucides nous savons aussi qu'on a besoin d'eau bah ça nous fatigue quoi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair qu'il en faut de l'eau mais point trop non plus.

      L'entrée en saison hivernale est un peu violente ;)

      Supprimer
  3. Les photos de la rivière sont en effet très impressionantes. Le ciel fait bien ce qu'il veut et ne nous demande pas notre avis. Rester au chaud est une valeur sûre en attendant que le soleil daigne revenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les crues sont toujours très impressionnantes à voir par ici !!!

      Après, heureusement que le climat ne nous demande pas notre avis car ce serait encore des causes de guerres ... personne ne serait jamais d'accord ;)

      Supprimer
  4. ah regarde par la fenêtre ...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?