Parle-moi féminisme #7 - Marie Kléber sur le grill

Ce soir, j'ai la chance extraordinaire de recevoir une super blogueuse. Quand on est une ancienne comme moi, on devient presque blasée pourtant, j'ai vraiment eu un coup de cœur pour elle, son enthousiasme, son envie de vivre et de prendre sa revanche sur la vie. Une fille qui sait merveilleusement bien écrire, même les textes les plus durs, (mal)heureusement.

En bref, ce soir, c'est la douce Marie Kléber qui vient partager avec nous sa vision à elle du féminisme.


1/ Bonjour Marie, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Jeune maman de 34 ans, je vis sur Paris avec mon petit bout de chou de 20 mois, mes parents (et oui chez nous, on ne fait pas les choses à moitié). J’écris beaucoup, sur tout. J’aime dire que j’écris comme je respire et que j’aime la vie.

2/ Grâce à ces interviews, j’ai envie de connaître le sentiment des gens sur le féminisme, alors, pourrais-tu me dire ce qu’est, pour toi, le féminisme ?

Le féminisme signifie pour moi se battre, ensemble, pour qu’hommes et femmes aient les mêmes droits et soient chacun respectés dans leurs différences comme dans leurs ressemblances. Je trouve inadmissible encore aujourd’hui, que certains droits basiques des femmes soient bafoués de telle sorte que leur humanité se trouve remise en question.
Le féminisme signifie de donner le choix aux femmes de mener leur vie comme elles l’entendent.

3/ Soyons un peu nombrilistes, penses-tu qu’en France, au 21° siècle, on ait encore besoin de féministes ? Pourquoi ?

Encore et toujours. Quand je vois la façon dont les femmes sont traitées en France, j’en ai des sueurs froides.

4/ Y a-t-il un combat féministe qui te touche particulièrement (en bien ou en mal, d’ailleurs, il y en a qu’on peut réprouver) ?

Les violences faites aux femmes (histoire personnelle).
Et l’éducation des jeunes filles, car je considère que c’est l’éducation qui est à la source de tout.

5/ Et maintenant que tu as répondu à toutes ces questions : te définis-tu toi-même comme féministe ? Pourquoi ?

J’ai longtemps rejeté le féminisme. J’avais l’impression que c’était un combat des femmes contre les hommes, et cela ne me parlait pas du tout. J’avais l’impression que les féministes remettaient en cause tout ce qui avait été établit auparavant et rejetaient en bloc le choix de certaines femmes, de rester chez elles pour éduquer leurs enfants par exemple.
Aujourd’hui, je me considérerais volontiers comme féministe, car ma vision des choses a changé, ma définition du féminisme aussi.
Grâce aux féministes, hommes et femmes, les mentalités évoluent, certains combats nécessaires ont été gagnés. Nous nous devons de continuer sur cette lancée.

Merci beaucoup de m’avoir laissé la parole ici. Ça me touche. Unissons nos forces pour créer, main dans la main, une société libre et juste !


Merci beaucoup Marie d'avoir répondu à toutes ces questions !!! Ça me touche énormément et j'adore ta conclusion ;)

La semaine prochaine, je reçois Karine des Vengeuses masquées.

Et puis, si vous aussi vous avez envie de participer, de nous donner votre point de vue sur le féminisme, n'hésitez surtout pas à me contacter par mail, ce sera avec plaisir ...
giulia_laffreuse@yahoo.fr

Commentaires

  1. je partage entièrement ton gros coup de cœur pour cette fille !

    RépondreSupprimer
  2. Coup de <3 partagé ! Je suis Marie depuis mes débuts sur la blogo et elle fait indéniablement partie des blogueuses que je respecte et que j'admire !
    Merci pour cette interview :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?