Tous docteurs ?

Hier soir, j'ai pris 2 heures pour moi, rien que pour moi ... 15 min pour descendre, plus d'1h d'attente, 20 min de consultation et 15 min de pour remonter à la maison. Hier soir, j'ai été voir un docteur. On fait mieux comme temps rien que pour soi.

Mais c'est déjà un énorme pas. Je n'avais pas consulté de docteur rien que pour moi depuis 5 ans. Une santé de fer, c'est une chance. Une grosse dose de procrastination aussi. 
 
Et puis, un jour de fatigue intense, de grosse baisse de moral, j'ai suis allée sur Internet et je me suis diagnostiquée hypocondriaque une hypo-thyroïde, j'en ai tous les symptômes : sautes d'humeurs, incapacité à perdre du poids, fatigue latente, et j'en passe et des meilleures. J'ai donc pris rendez-vous chez le docteur, confortée par le fait que nombre de médecins croisés ces dernières années m'avaient dit que je devrais consulter pour ma thyroïde.

Et hier soir, pendant que j'attendais patiemment mon tour, j'entendais la toubib passer un sermon à la patiente précédentes par rapport à Internet. Je n'ai pas tout écouté mais j'ai bien compris l'essentiel : elle avait vu sur Internet et pensait savoir ce qu'elle avait, ce qu'elle devait prendre et venait chercher son ordonnance, elle n'avait qu'un besoin : une grifouille du toubib.

J'ai repensé à une précédente visite de routine chez la pédiatre qui, en cours de consultation avait pris un appel téléphonique affolé d'une maman : les analyses sanguines de son bébé étaient épouvantable et Doctissimo ses recherches Internet lui avaient diagnostiqué une leucémie. Je me souviens de la pédiatre tentant de la rassurer et lui disant qu'il fallait qu'elle voit ELLE les résultats, qu'il ne fallait pas regarder Internet.

Et c'est vrai, on a tous maintenant le truc de foncer sur Internet, de se faire nos propres diagnostics et décider de quelle maladie nous sommes atteints. Mais nous ne sommes pas médecins. Nous n'avons pas fait les études pour. Il faudrait peut être que nous retrouvions notre place de simples patients et fassions un peu confiance à nos docteurs.
 

Au final, même si elle pense, elle, que ma thyroïde va bien (et que j'ai juste besoin de changer d'air), je suis ressortie avec une ordonnance pour un bilan thyroïdien mais aussi des explications sur une main douloureuse depuis des semaines et un avis médical sur l'état de ma sangle abdominale. Je n'y suis pas allée pour rien non plus ;)

Commentaires

  1. Je suis bien d'accord ! Bien que l'Internet soit un puit d'informations, je pense aussi que côté santé rien ne vaut l'avis d'un ou de plusieurs médecins. Bonne journée ! ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un puits d'information mais on n'a pas toutes les clés pour les décoder ...

      Supprimer
  2. Rho, alors moi, je suis complêtement hypocondriaque. Je ne vais jamais sur Internet côté santé, sinon je m'auto diagnostique peste et choléra, et mort rapide dans d'atroces souffrances!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ptdr.

      Je vais sur ces sites dans des instants d'ennui intense ;)

      Supprimer
  3. je consulte peu ces sites... et puis les docteurs... comment dire... tiens, tu vas comprendre. Ce weekend on a dû aller 2 fois aux urgences pour la 4 ans. Devant ses symptômes, je ne savais pas quoi donner comme médicament... je me suis donc abstenue, plutôt que de faire une erreur... je ne suis pas médecin... et bien aux urgences (alors qu'il est écrit PARTOUT en gros sur les murs "ne donnez rien à votre enfant sans demander avant), je me prise une remarque super désagréable et je me suis sentie une merde le temps de quelques minutes. Quand aux symptômes, je leur avais bien tout dit... mais ils n'en ont entendu qu'une partie... ce qui nous a valu d'aller consulter le medecin de garde le dimanche matin... qui nous a renvoyé avec un bon diagnostic COMPLET aux urgences vite fait bien fait! Alors bon... faire confiance aux médecins... oui... partiellement je dirai... et je me dis que peut-être, si j'avais regardé sur le net, j'aurai su quoi donner à la louloute... surtout que c'était le Béaba... :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'est sûr que des fois, ils sont en dessous de tout ... Je me souviendrai longtemps de la fois où Catboy a été particulièrement malade (40° pendant 3 jours ... et sans autre symptôme que la fièvre). J'ai fait comme je fais d'habitude : d'abord, le généraliste, qui l'a ausculté sous l'effet d'une Mégadose d'Advil (dans la panique, je m'étais trompée de pipette) et m'a donc prise au mieux pour une flippée de service, au pire pour une tire-au-flanc ; le lendemain, j'ai vu sa pédiatre qui l'a ausculté sous toutes les coutures et vu que sa fontanelle était bombée et m'a direct préparé le papier pour l'admission en pédiatrie si la fièvre persistait le lendemain ... Quelques temps après, elle m'a dit ce qu'elle avait suspecté (méningite).

      Oui, les médecins ont leurs limites mais, dans ce cas-là, qu'aurais-je fait si j'avais été voir Internet ? J'étais déjà complètement à bout et paniquée, alors là :/

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?