Laissez-nous le libre choix de croire

Je suis athée. C'est à dire que, contrairement à ma copine Mowgouaille, je ne crois en aucun dieu, ni bon, ni mauvais, ni tout puissant, ni impuissant. Pour moi, il n'y a pas de dieu. Je ne souhaite pas en débattre avec qui que ce soit.: je ne cherche pas à convaincre les autres que j'ai raison mais je ne veux pas qu'on cherche à me convaincre que j'ai tord. C'est comme ça et ce n'est pas autrement... C'est ma croyance en la matière. Je peux me tromper tout comme toi qui crois en un ou plusieurs dieux peux te tromper... Personne ne peut en être sûr à 200%

Je suis athée mais je respecte les autres croyances tant qu'elles ne viennent pas me bouffer mon espace vital, tant qu'elles ne prêchent pas une idéologie obscurantiste. Je ne suis pas intégriste, je suis juste pour qu'on me fiche la paix...

Mais aujourd'hui, j'en ai ma claque. Ma claque parce-que, justement, les croyants de tout poil empiètent mon espace vital. Les raccourcis sont vite faits quand on arrive à saturation : les musulmans sont tous des islamistes en puissance prêts à se faire sauter et les catholiques tous des fachos...

Oui, je sais tous les musulmans et catholiques ne sont pas des fanatiques... Bien au contraire... Mais, comme je le disais plus haut, les raccourcis se font vite dans les esprits fatigués et énervés. On a vite fait de penser que les religions n'ont amené que de l'obscurantisme et de l'oppression, qu'on ferait mieux de raser les lieux de culte pour en faire des logements sociaux, des parkings, terrains de jeux ou espaces verts.

Au final, les athées, vu que, par définition, ils ne sont pas fédérés par une religion ou une quelconque organisation sectaire, avec des normes pré-établies. Il n'y a pas d'athée fondamentaliste, et je n'ai jamais entendu parler d'intégriste en la matière. Alors, on ne nous entend jamais. Nous subissons les prêchas des autres, en silence, encore et toujours.

Et c'est bien dommage... J'aimerais qu'on se fasse un jour une bonne grosse manifestation pour dire qu'on en a ras le bol de toutes leurs conneries... Pour leur dire que la vie est bien assez courte pour qu'ils nous enquiquinent avec leurs histoires de crèche dans des lieux publics, de foulard ou de papillotes.

J'en ai marre de me taire et de subir en silence.

Tout ce que je veux, c'est que ce en quoi je crois, c'est à dire l'humanité, évolue ENFIN. Qu'on arrête de vouloir imposer aux autres ses croyances, surtout si elles proviennent d'un autre âge.

Et puis, après tout, les fondamentalistes cathos, musulmans et juifs ne sont qu'une infime minorité des gens qui ont une religion. Alors, pourquoi n'entend on qu'eux ? Pourquoi les modérés qui vivent leur foi sans emm*** personne ne se lèvent-ils pas pour leur intimer l'ordre de fermer leur grande bouche et de nous laisser tranquilles ?

Source de l'image : http://cyniques.over-blog.com/article-2593939.html


Ce dessin est très parlant et représente bien mon état d'esprit.

En cherchant une image pour illustrer mon article, j'ai trouvé cette jolie définition, qui me correspondrait vraiment parfaitement : "l'athéisme est un hyperhumanisme" ...

PS : Par cet article, écrit pendant une de mes très rares insomnies, je ne souhaite blesser personne. Je veux juste exprimer un sentiment.

Commentaires

  1. Je te comprends. Comme toujours on s'appuie sur une minorité pour faire passer des messages qui ne concernent personne d'autre. Je me sens moi aussi prise en otage par tous ces amalgames. Je crois en Dieu, pour ma part, mais je pense que la religion, la foie relève du domaine privé et qu'au fond il suffirait de peu de choses pour qu'on vive tous ensemble en bonne harmonie. Il suffirait de se respecter.
    Parfois j'entends des gens dire "ça c'est pas bien, la personne qui fait ça n'est pas une bonne chrétienne, musulmane, juive..."
    J'ai envie de leur dire, ON S'EN FOUT. Chacun fait bien ce qu'il veut, croit en ce qu'il veut, à partir du moment où il n'impose pas aux autres sa manière de voir les choses. C'est aussi simple que cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ce que je voulais dire : la foi ne relève que du domaine privé ;;; et il suffit de s'en souvenir pour qu'on puisse vivre en harmonie !

      Supprimer
  2. De ce que je lis et entends la haine d'une religion est souvent le fait d'un croyant du "camp adverse".
    Un groupement actif sur le net défend farouchement la laïcité avec une islamophobie non dissimulée. La laïcité devrait être clairement définie et appliquée à chacun. Et surtout que les autorités aient pouvoir sur internet de sanctionner les abus. Combien de juifs ont subi des attaques antisémites, des acharnements sans que la direction de Twitter ne bouge le petit doigt. La liberté d'expression disent-ils, est utilisé facilement et à tout bout de champ pour cautionner tout et n'importe quoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elle a très souvent bon dos la laïcité, quand il s'agit de s'attaquer aux musulmans ... et on l'oublie tout de suite quand il s'agit de son propre camp !!!

      L'expression doit être libre quand elle ne porte pas atteinte aux autres. Sinon, c'est trop facile !!!

      Supprimer
  3. Même ceux qui croient en Dieu ou en autre chose de manière "normale" subissent les prêches, jugements, intégrismes et n'ont rien demandé, donc je partage ta colère et je me sens moi aussi agressée alors que je n'agresse personne. Plus que l'athéisme, c'est le concept de laïcité qui est vraiment important pour moi : chacun à le droit de croire à ce qu'il veut, mais cette croyance doit rester de l'ordre du privé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je sais que même ceux qui croient "normalement" sont agressés. Peut être même plus que ceux qui ne croient pas parce qu'on détourne leur foi ...

      La laïcité est un concept qui doit permettre à tout le monde de vivre ensemble. Mais elle est malheureusement détournée à des fins de diabolisation de certains groupes :-/

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?