Articles

Affichage des articles du février, 2015

Tant qu'il y aura des rires

Image
Rire cristallin ou rauque. Rire discret ou sonore. Moqueur ou attendri. Pincé ou pince sans rire.
Rire aux larmes, jaune, comme une baleine ou à gorge déployée.
Il existe tant de façons de rire. Rire de tout ou de rien.
Mais peut-on rire de tout ? 
Pour ma part, je serais tentée de dire oui, je ris de tout. Oui, à condition que ce soit avec finesse, avec tendresse, sans méchanceté derrière. Oui, à condition qu'on ne chercher à pointer du doigt l'Autre, à stigmatiser, à amalgamer. Sauf si l'amalgame pointe du doigt les amalgames.
Une mésaventure me fera rire, un bon mot me fera rire. Vivre sans rire n'est pas vraiment rire.
Le rire est le propre de l'homme, il lui permet de vivre, de relâcher ses tensions, de dénoncer, de dédramatiser. Je me faisais cette réflexion hier soir, en écoutant une petite chansonnette des attentats expliqués aux enfants.
Et je me suis rappelé. Je me suis rappelé que nous étions nombreux(ses) à ce moment-là à chercher, malgré tout, à rire.…

Futur métier : Goûteur

Image
Mercredi, c'est le jour des enfants. En général, maman en profite pour vous raconter sa vie de ... mère ... de deux adorables bambins plus sages que des images. Mais la semaine dernière, elle a oublié et ma frangine unique et préférée a sauté sur l'occasion pour piquer tablette et blog (souvenez-vous, c'était ici). 
Elle racontait son amour de l'école, combien c'est important d'y aller et qu'à priori, on est des veinards ultra-privilégiés de pouvoir user nos pantalons sur les bancs de l'école jusqu'à au moins 25 ou 30 ans si on veut ... Il parait mais en fait, je n'en sais rien du tout parce que pour l'instant, moi, je ne vais pas à l'école, ce sera en septembre (je vous raconterai le moment venu, promis juré craché). 
Mais, à la voir courir pour y aller, c'est vrai que ça a l'air bien. Et comme vous le savez, la Casa fait une opération "École pour toutes" en vendant jusqu'au 15 mars des confitures maison au profit…

666

Image
Aujourd'hui, c'est mon 666ème billet sur ce blog ... enfin, officiellement. Parce qu'en vrai, j'ai écrit bien plus d'articles depuis 4 ans et 2 mois mais entre-temps, j'en ai effacé quelques uns. Parce-qu'ils me semblaient inadaptés, parce que je ne voulais plus les voir dans les archives, parce que je ne voulais pas qu'un proche tombe un jour dessus.
Mais voilà, aujourd'hui, les statistiques indiquent que j'en suis au 666ème billet de blog. Et j'ai envie de le noter, comme un clin d’œil, parce-que j'aime les chiffres particuliers.
En 666 articles et plus de 4 ans de "blogging" (oui, je mets entre guillemets mais je vous expliquerai pourquoi plus loin), j'en ai appris des vertes et des pas mûres sur le fabuleux monde de la blogosphère. J'en ai vu des guerres déclenchées pour un mot de travers mal tapé. J'ai toujours réussi à passer entre les gouttes et ça ne me va pas trop mal mais j'ai des copines qui n'y …

La première séance

Image
Trois ans, cela faisait trois ans et deux mois que je n'avais pas été au cinéma. Allez, je suis mauvaise langue : j'ai été au cinéma un peu plus récemment. C'était il y a quinze mois, pour voir La Reine des Neiges avec Batgirl. Depuis, rien, nada, que dalle.
Le néant total. 
Les raisons ? Elles sont simples : des enfants en bas âge, mais ça n'excuse pas tout, et, surtout, pas de cinéma. Enfin, encore une fois, je suis mauvaise langue. Si il y a des cinémas dans mon bassin de vie (à minimum 30 minutes de route) : deux salles à Ajaccio et un cinéma de trois salles à Porticcio. Alors pourquoi depuis 5 ans que je vis ici, ne suis-je allée voir que la Reine des Neiges ? Et bien, c'est simple : les sympathiques petits cinémas de quartier ne diffusent que des navets les gros Blockbusters amerloques. En bref, les trucs qui ne m'intéressent pas, mais alors pas du tout.
Un exemple ? En ce moment, les cinémas de ville diffusent ... 50 nuances de Grey. Alors, oui, j'a…

Dessine moi mes bébés

Image
Attentivement, je l'observe. Je scrute tous ses traits, j'essaie de les inscrire dans ma tête, pour toujours.
Il est l'heure du câlin, elle est allongée dans son lit, la tête tournée vers moi, apaisée, le sommeil la gagne. Son visage si doux s'apaise. Ses traits si fins sont parfaits, tout simplement. Sa peau est, en ce mois de février, délicieusement hâlée et plus sucrée qu'un pain au chocolat. 
Elle est belle et ce soir je regrette de ne pas savoir dessiner. Je voudrais tant lui tirer le portrait. 
Il est dans son bain, allongé sur le ventre. Il appuie sa tête sur son poing, il est perdu dans ses pensées. Ses traits commencent à se dessiner, le bébé laisse doucement la place au petit garçon, ils sont un peu plus durs que ceux de sa soeur. Malgré tout ce que les autres peuvent dire, je ne trouve pas qu'ils se ressemblent. Je ne saurais dire quoi mais il n'y a aucun doute possible: il n'a pas la tête de sa soeur... 
Je l'observe, par dessus mon liv…

Je dois être stupide

Image
Il est des choses que je ne comprends pas, que je n'arrive pas à comprendre, même en y mettant beaucoup de bonne volonté, vraiment, je n'y arrive pas. Je dois vraiment être bête pour ne pas les comprendre car tant de monde se lance dans ces histoires les yeux fermés.
Je n'arrive pas à comprendre que l'on puisse haïr des personnes que nous ne connaissons pas, qui ne nous ont jamais rien fait uniquement en se basant sur leur couleur de peau ou leur religion. Désolée, je n'arrive pas à comprendre. C'est trop dur comme concept pour moi.
Enfin si, je comprends une chose, quand même : c'est une lutte de pouvoir, une guerre pour imposer SA domination. Je pense que ceux qui tirent les ficelles derrière n'en ont strictement rien à foutre de tout ça, tout ce qu'ils veulent, c'est le pouvoir. Et le fric qui va avec. Alors, on exacerbe les tensions, on manipule.
Mais comment, alors qu'on dit qu'on croit en dieu, peut-on tuer des personnes qui croie…

Aimer l'école

Image
Regarde à gauche, regarde à droite... C'est bon, le champ est libre... Je bondis et je pique la tablette au vol... 
Regarde à gauche, regarde à droite... Personne ne semble m'avoir vue. C'est Toc de Bien, je vais enfin pouvoir pirater le blog de ma vieille et vous dire deux mots !!!
Je me présente, je m'appelle Batgirl, j'ai 5 ans 1/2, bientôt 6, et j'adore l'école. Vraiment, sérieusement et en toute franchise: j'aime l'école. À tel point que les seules fois où j'ai pleuré à cause de l'école, c'était parce-que je ne pouvais pas y aller parce-que j'étais malade ou que mes parents venaient me chercher plus tôt :-(
Et comme j'ai eu la chance de naître au 21ème siècle en occident, je profite un maximum: je vais à l'école tous les jours depuis l'âge de 3 ans et j'y apprends plein de choses. Bientôt, je saurai lire, écrire, compter, je découvrirai d'autres langues que le français et le Corse, la physique, la chimie, la…

Des petits cadeaux

Image
Cette année, parce que j'ai beaucoup apprécié le swap auquel j'ai pris part en janvier et pour vous remercier de votre assiduité ici, j'ai décidé de participer à un échange, une idée toute simple, lancée par Maman Mymou et relayée parPetit Diable. J'adore cette idée de vous faire plaisir comme ça quand j'en aurai le temps, de vous surprendre quand vous vous y attendrez le moins ...Ce moyen si simple et pourtant efficace de lutter contre la morosité ambiante.


Voici le fil rouge
Les 5 premières personnes qui commenteront ce statut recevront, au courant de cette année, une surprise de ma part – quelque chose fait maison, de la cuisine maison, une carte postale, ou une autre surprise !
En tout cas rien d’acheté !
Sans avertissement, ça arrivera quand j’en aurai envie .

Le hic ? Ces 5 personnes doivent faire la même offre et répartir ainsi de la joie autour d’elles. Il suffit de copier ce texte et de le placer sur votre blog, ou sur votre Facebook.



Et …

Swap "fait main" - mon colis venu d'un autre continent

Image
Début décembre, Marie Kléber a organisé un chouette Swap: offrir des cadeaux "faits mains" à une autre blogueuse, également inscrite... Pour la première fois dans ma longue existence, j'ai eu envie de m'inscrire et participer alors je me suis lancée !
Les aléas ont fait que les cadeaux ont été préparés et expédiés fin janvier. Un petit rayon de soleil !!! Je me suis régalée à préparer le tout, j'espère que ma swappée aura apprécié :-/
Moi, ma swappeuse, elle m'a gâtée. Gâtée avec une pochette pour ranger mon courrier, une magnifique carte postale, des milliers de coeurs et un magnifique cadre... 




Un superbe cadre qui a mis du temps à trouver sa place à la maison... Pourquoi ? Tout simplement parce que j'étais indécise: où serait-il le mieux ? Dans l'entrée, au milieu des masques africains ? Ou bien dans l'anti-chambre du diable de nos deux petits coeurs ?

La deuxième solution fut la bonne: à croire que CE mur attendait CE cadre-là... À croire que…

Une des 13

Image
Batgirl est née dans une des 13 maternités aujourd'hui dans le collimateur de la Cour des comptes. Une toute petite maternité qui compte un peu moins de 300 naissances par an.
Je ne vais pas revenir sur le pourquoi du comment, ce serait un peu long mais pour la faire courte : à 3 mois et une semaine de grossesse, je me suis faite jeter comme une malpropre par l'usine qui officiait à côté de chez moi (je venais trop tard pour m'inscrire...) et je me suis vexée. Alors, je me suis rabattue sur la toute petite maternité à 5 minutes de chez mes parents... 
Et en toute honnêteté, si je devais avoir un regret, ce serait de ne pas avoir pu en faire autant pour Catboy. Lui, il est né ici en Corse, dans une structure nettement plus importante et pour cause : quasiment toutes les autres ont été fermées et les seules restantes sont Ajaccio, Bastia et Porto-Vecchio ... Sachant que Porto-Vecchio est également menacée de fermeture, une hérésie quand on connaît un tant soit peu l'île…

Ce week-end, j'ai enterré

Image
Depuis quelques jours, je n'étais pas très bien: fatiguée, irritable, maussade ... Ce samedi, je me suis réveillée de bonne heure, la boule au ventre, nauséeuse et j'ai avalé tant bien que mal mon petit déjeuner: un petit jus de fruit et un thé, rien de plus.

Et puis je suis descendue à l'aéroport, me suis enregistrée et suis montée dans l'avion. Nous avons décollé et le stress s'est accentué: on ne montait pas assez vite, c'était sûr: Air Corsica allait faire comme TransAsia trois jours plus tôt...


Quelques deux heures plus tard, j'arrivais à destination. La porte s'ouvrait sur nous et elle fut émue aux larmes.

En une fraction de seconde, mon stress et ma morosité des derniers jours se sont envolés. J'ai compris pourquoi j'avais explosé mon budget, pourquoi j'avais fait grimper mon bilan carbone avec un aller-retour aéroporté sur le Continent en un seul week-end...

Parce-que, même si pour moi, ce n'est pas important, pour elle ça l'…

Bon plan

Image
Il est sorti du débarras, en a fermé la porte et a conclu par un "Et voilà" très satisfait ... Il venait d'enfermer la petite C., nouvelle venue chez SuperNanny, dans les WC. 
*********
Catboy est extrêmement jaloux de C. : elle lui a piqué sa place de petit dernier et il ne l'admet pas du tout. Il tape, il pousse, il lui crie dessus. 
Chaque fois, nous lui faisons la morale : Catboy, on ne tape pas, on ne pousse pas C. On a même pensé à préciser qu'il ne fallait pas non plus la pincer ou la mordre ... 
Il retient bien les choses et de temps en temps, il vient nous voir et, comme une litanie, il nous redit ce qu'il ne faut pas faire : taper, pincer, pousser ou mordre.
Il n'y a pas à dire : il a imprimé dans sa petite tête. 
**************** Mais elle le gène. 
Il a du mal et voudrait s'en débarrasser alors pourquoi pas l'enfermer dans les WC : personne n'a dit qu'on ne devait pas enfermer le bébé dans le congélateur les toilettes. Alors G…

Avec délice

Image
Nous nous étions perdues de vue depuis 6, peut-être bien 8, mois. Pas un mot, pas une nouvelle, ni même un sms. Complètement perdues de vue, je te dis !!!
Je ne savais pas ce qu'elle devenait, comment elle allait. Trop occupée. Occupée avec la famille. Occupée par le travail. Occupée par les vacances. Occupée par un ABCDaire.
Occupée, je te dis !!! Alors, je ne prenais pas de nouvelles, je n'en avais pas envie. 
Elle m'a bien fait un petit signe dans le courant de l'automne : une montagne de tissus, tous plus beaux les uns que les autres. Je les ai regardés. Je les ai admirés. Puis je les ai posés.
Bien en évidence. Absolument pas rangés. Mais posés, dans un coin de la maison, bien en vue. Il me faut du temps pour m'approprier un tissu. Tout comme il me faut du temps pour m'approprier un livre.
Puis j'ai sorti l'un de mes innombrables livres de couture, l'ai feuilleté, ai réfléchi, ai tourné le tout dans ma tête. J'ai fini par trancher.
J'a…