La première séance

Trois ans, cela faisait trois ans et deux mois que je n'avais pas été au cinéma. Allez, je suis mauvaise langue : j'ai été au cinéma un peu plus récemment. C'était il y a quinze mois, pour voir La Reine des Neiges avec Batgirl. Depuis, rien, nada, que dalle.

Le néant total. 

Les raisons ? Elles sont simples : des enfants en bas âge, mais ça n'excuse pas tout, et, surtout, pas de cinéma. Enfin, encore une fois, je suis mauvaise langue. Si il y a des cinémas dans mon bassin de vie (à minimum 30 minutes de route) : deux salles à Ajaccio et un cinéma de trois salles à Porticcio. Alors pourquoi depuis 5 ans que je vis ici, ne suis-je allée voir que la Reine des Neiges ? Et bien, c'est simple : les sympathiques petits cinémas de quartier ne diffusent que des navets les gros Blockbusters amerloques. En bref, les trucs qui ne m'intéressent pas, mais alors pas du tout.

Un exemple ? En ce moment, les cinémas de ville diffusent ... 50 nuances de Grey. Alors, oui, j'ai acheté le livre (récemment) (pour me faire une idée de quoi il s'agit) mais, non, je n'ai aucune envie d'aller voir le film à cause du peu que j'ai lu du livre ... Un autre exemple ? Il y a trois ans, je n'ai pas pu voir L'ordre et La Morale parce que les différents cinémas ne proposaient que ... Twilight. Ou Le Capital de Costa Gavras, que j'aime énormément. Ces films ne sont jamais passés en Corse et quand j'arrivais sur le Continent, ils n'étaient plus diffusés.

Ce n'est pas que je fasse mon intello de base. C'est juste que j'ai envie de choisir mon film, de me marrer un bon coup aussi. Alors, je n'allais pas au cinéma, tout bêtement.

Et puis. Et puis, Ajaccio s'est ENFIN équipé d'un VRAI cinéma, un multiplexe, avec plusieurs salles, plusieurs films à l'affiche, une newsletter à laquelle s'abonner. Il a ouvert début décembre. Et l'envie d'aller au cinéma s'est faite plus pressente : un choix, un vrai, enfin. Je ne critique pas les petits cinémas : j'en connais un dans les Alpes, une seule salle, mais avec une affiche variée et plusieurs films par semaine, pas que les blockbusters.

Le temps de trouver un week-end où nous serions là tous les 2 et de s'organiser pour faire garder les mômes ... Nous avons fait notre première sortie cinéma samedi soir et nous nous sommes rendu compte que nous n'étions pas les seuls à avoir eu l'idée. Le film que nous avions choisi était plein. Nous nous sommes "rabattus" sur La Nuit au Musée. 

Nous avons ri, passé une bonne soirée, retenu les leçons de nos erreurs : la prochaine fois, nous pré-réserverons par Internet notre place.


C'était notre première séance et le rideau sur l'écran s'est levé ... vers de nouvelles perspectives.

Commentaires

  1. Comme toi, je me remets doucement au cinéma. Avec le nouveau VRAI cinéma vous allez pouvoir vous payer de ces toiles! C'est donc le premier d'une longue suite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, d'une très longue série ! J'avoue que ça me manquait ...

      Supprimer
  2. Je vais très peu au ciné, mais pas aussi peu que toi, et déjà ça ma manque énormément! Surtout d'y aller avec mon homme, ça, c'est quasi impossible.
    Mais c'est clair que quand j'arrive à y aller je choisis bien mes films, ça coûte 10 euros quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au début où je vivais avec mon frère, quand j'étais étudiante, nous y allions très souvent (2 à 3 fois par mois). Mais là, entre les enfants et le peu d'offre que nous avions, plus du tout ...

      Après c'est clair que vu le prix de revient de la soirée, il faut bien choisir son film. Ici, comme le cinéma vient d'ouvrir, ce n'est "que" 7.5 € la séance mais avec l'essence et le baby-sitting, et aussi le restau (tant qu'à faire, on profite jusqu'au bout de la soirée) ça fait quand même cher ...

      Supprimer
  3. ah ah la cote de bœuf aux ceps et un petit petit bout de filetta en final

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?