Merci mais Non Merci

La semaine dernière, j'ai reçu une charmante lettre de Michel (et de Najat aussi mais je ne me souviens plus de ce qu'elle disait, pourtant, je l'ai eue deux fois sa lettre à Najat ... Faudra que je la relise parce que j'ai deux mots à lui dire à elle). Bref, revenons-en à nos moutons : la semaine dernière, Michel (Sapin) m'a écrit.

C'est gentil de sa part, vous ne trouvez pas ? Moi, si. En tout cas, j'ai été très émue qu'il m'ait écrit. Que me voulait il ? Oh, rien de bien méchant. 

Juste se vanter de son action envers les foyers modestes. Grâce à lui, et son action pour les foyers modestes, mon chèque de juillet a été augmenté, de quelques pourcents.

C'est gentil n'est ce pas ? Oui, très gentil. Alors, je voulais lui répondre.

Je voulais lui dire que c'était fort aimable de sa part mais que personnellement, je préfèrerais faire partie de ces veinards qui râlent devant leur feuille d'impôts plutôt que d'être considérée comme une famille pauvre. D'autant plus que son chèque, ça fait fort longtemps qu'il s'est volatilisé ... Non, sérieusement, ça me fiche les glandes de me lever tous les matins (ou presque), de me taper 2 h de route, de bosser toute la journée et d'être considérée comme pauvre.

Je ne me vois pas comme tel. J'ai un toit presqu'à moi (enfin, le toit m'a coûté suffisamment cher l'année dernière pour qu'il m'appartienne, c'est le reste de la maison qui appartient plus à la banque qu'à moi). J'ai une voiture presque vieille. Je pars régulièrement en vacances (chez mes parents) (et chaque fois, je manque la crise cardiaque au moment de la réservation). Je commence à me faire du soucis pour mon compte bancaire seulement le 10 de chaque mois. Donc non, je ne me considère pas comme pauvre.

Et pourtant ce cher Michel m'a dit que je l'étais mais que grâce à lui et son gouvernement, je payais moins d'impôts. Alors, je serais bien tentée de lui répondre à ce cher Michel, et à toute sa clique, notamment Marylise, que ce que je souhaite, ce n'est pas un plus gros chèque en juillet. Ce que je souhaite c'est qu'ENFIN, ils m'augmentent parce que depuis que je travaille (soit depuis 8 ans maintenant), la base de calcul de mon salaire n'a pas changé et ainsi, grâce à leur action et celle de leurs prédécesseurs, mes collègues tout en bas de l'échelle, sont SOUS le SMIC. Grâce à cette non-valorisation du point d'indice, et leurs réformes des retraites, mon salaire de 2015 est inférieur à celui de 2014 qui était inférieur à 2013 mais il reste supérieur à celui que je recevrai en 2016. Et je ne parlerai pas des aides à l'éloignement et vie chère. Un cadre supérieur est plus aidé qu'un agent de base (logique) ; les aides au transport sont les mêmes depuis plus de 20 ans, ce qui n'est pas le cas du billet de bateau. Pour l'instant, je peux encore amener mes enfants voir leurs grands-parents à chaque vacances scolaires mais, à ce rythme-là, je ne suis pas sure de pouvoir continuer bien longtemps ...

Voilà, je voulais écrire tout ça à ce cher Michel.

Et puis hier, je suis allée au Secours Populaire. Donner 6 sacs de vieux vêtements. Et j'ai vu du monde. Un certain nombre comme moi, avec des sacs à donner. Mais aussi ces parents qui attendaient des fruits et légumes pour se nourrir ainsi que leur famille.

Source
Alors non, je n'ai pas le droit de me plaindre ni de râler. Mes soucis sont bien futiles.


Commentaires

  1. J'ai reçu la même lettre de Michel !!! ça m'a un tout ptit peu énervée. Direct je me suis dit : et combien ça coûte d'envoyer une lettre en X exemplaires pour s'envoyer des fleurs ?
    Figure-toi que chez les Cosmiques aussi on est pauvre... Et ma moitié est... fonctionnaire, étrange. Et le coût de la vie à Paris, on en parle ? C'est dingue, je ne sais pas toi, mais j'ai l'impression de passer ma vie à râler en ce moment. Mais dur de faire autrement.
    Sinon merci pour l'invit' mais je crois que je suis pas encore prête à passer de l'autre côté du miroir ;) Pour l'instant je me contente de boire des coups cosmiques^^. Bises et bon courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement très étrange... Il faudrait étudier d'un peu plus près cet étrange phénomène ;-) Je ne m'étais pas posé la question du coût de ces envois mais le fric pourrait être employé à meilleur escient !

      Pour le coût de la vie, je connais celui de Paris qui était pas mal: à l'époque j'étais en hlm.

      Sinon, c'est vraiment dommage que te ne sois pas encore prête à passer de l'autre côté du miroir. La prochaine fois, peut-être, dans un peu plus de 3 ans :-P

      Supprimer
  2. Pourquoi ? Tu ne viens à Paris que tous les 3 ans :D Bon alors il va falloir que j'aille en Corse un de ces 4 ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui : la dernière fois, c'était en 2012. Et avant, en 2009 ... Je suis ultra-régulière ;)

      Si tu viens, tu as intérêt à faire une entorse à ton anonymat !!!

      Supprimer
  3. Oui en effet ça doit coûter une blinde tous ces envois. Pour quoi. Que dalle.
    Et s'ils aidaient vraiment les gens dans le besoin, ça donnerait quoi? Je me le demande. Parce que les aides me paraissent vraiment inégalitaires...
    Bonne journée sous la pluie parisienne ma belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cet argent est purement et simplement gaspillé ...les gens ne lisent pas cette lettre et ne vont pas chanter les louanges du gouvernement. Ils feraient mieux d'avoir une vraie action envers les plus démunis ...

      La journée fut intense mais intéressante, merci :)

      Supprimer
  4. Moi je suis prof et c'est l'inverse: parait que je suis riche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça c'est bien connu : les profs ne sont que des nantis TROP bien payés ...

      (je rigole bien évidemment)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?