Tu sais, ma fille

Tes dessins animés sont coupés par une page de 3 h de pub. Tu regardes ces dernières avec autant d'attention que s'il s'agissait d'une de tes émissions favorites. Soudain, tu me dis : "Ça, maman, c'est QUE pour les filles" (ou pour les garçons, ça dépend du jouet présenté). Invariablement, je te réponds "Non, ma chérie, il n'y a pas de jouets POUR fille ou de jouet POUR garçon. Il y a des jouets, c'est tout et à vous de décider avec lesquels vous souhaitez vous amuser".

Mais au fond de moi, ma puce, j'ai mal. J'ai mal parce que je me dis que les années passent et que les choses en la matière évoluent trop lentement, voire régressent. Tu vois, ma chérie, quand j'étais gamine, à la préhistoire, il n'y avait par exemple ni LégoCity (qui semblent "orientés" garçon) et encore moins de LégoFriends (qui sont clairement identifiés  fille). Non, il n'y avait rien de tout ça. Il y avait des Légos tout court auxquels garçons et filles jouaient ensemble. Tu vois, ma puce comme les choses régressent en matière de sexualisation des jeux ? 
Ce n'est pas entièrement la faute aux fabricants. C'est grandement la faute à cette société. Les filles en rose avec des jeux pleins de guimauve, de cuisine et de bébés malades. Aux garçons l'aventure et tout le reste. Il n'y a qu'à voir les pubs, écouter les tons employés pour vanter les produits.

Tu sais, ma fille, être une femme ce n'est pas facile tous les jours. Je ne veux pas t'effrayer mais le chemin n'est pas rose tous les jours.

Une fois dépassés ces jeux. Il te faudra lutter toute ta vie. Lutter plus fort qu'un homme pour avoir ce que toi tu veux. Tu sais, quoique tu fasses, quoique tu dises, tu seras jugée, on te fera ton procès en compétence, en indépendance. Tu es partie avec un handicap, un handicap né de la fusion de deux gamètes. Celui de ton deuxième chromosome X. Avant de continuer, ma fille, je vais te dire un secret : il est magnifique ce chromosome X et ce fut un vrai bonheur pour toute notre famille que tu l'aies tiré !


Revenons-en au sujet de mon post : être une femme n'est pas tous les jours facile. On jugera et scrutera à la loupe ta tenue vestimentaire. C'est une spécificité exclusivement féminine : on ne parlera jamais de la tenue vestimentaire d'un ministre, d'une ministre, si. Sois une femme, mais pas trop, quand même. Mais, même sans être ministre, tu devras toujours choisir avec soin comment tu t'habilles : un homme peut se pointer en tongs ou en mocassins sur une station d'épuration, une femme non.

Tu sais, ma fille, en tant que femme, tu devras lutter plus qu'un homme pour faire accepter tes choix. Dès que tu atteindras l'âge, on te demandera quand tu comptes te mettre en couple, quand tu comptes avoir des enfants et on sera soulagé le jour où tu en auras. Mais toute ta vie, ce sera à toi de porter le fardeau de la contraception. On te jugera si tu décides de retourner travailler. On te jugera si tu décides de rester à la maison. On te jugera sur ta façon de les nourrir, quelle qu'elle soit. Et de les élever.

Si un jour, tu fais une mauvaise rencontre (je croise les doigts pour que ça ne t'arrive jamais, cela va sans dire ...), tu devras être encore plus forte parce qu'il y aura des conn*** pour te rejeter la faute sur toi : tu l'auras sûrement bien cherché ...

J'espère que d'ici là, tu pourras avoir la carrière que tu souhaites et que tu ne seras pas confrontée au plafond de verre. Que tu pourras progresser comme ton frère. J'espère qu'à diplôme égal, vous aurez les mêmes niveaux de salaire tous les deux et qu'il ne gagnera pas plus que toi tout simplement parce qu'il a tiré un chromosome Y à la loterie de la conception au lieu d'un X. Aujourd'hui, la différence est telle qu'elle correspond à près de deux mois de salaire...

Je vais arrêter là l'énumération ma fille parce que la liste commence à être longue et que je n'ai pas envie de te déprimer. Tu dois être forte et sache que beaucoup luttent tous les jours pour faire bouger les choses, ici et ailleurs. Car sache une chose : si tout n'est pas tout rose pour nous femmes occidentales, c'est encore bien pire pour beaucoup de femmes à travers le monde ... 



Peut-être un jour, dans de nombreuses années, tu liras ce post un sourire aux lèvres. Tu te demanderas alors comment tout ça était possible et si je n'en rajoutais pas un peu. Sache alors que la plus grosse des batailles aura été gagnée... Et si, à ce moment-là, vous n'avez pas besoin de lutter pour tout garder, alors ce sera bon.

Commentaires

  1. Excellent ton article ! Quand j'ai su que Cosminou était un garçon, instinctivement j'ai pensé : "ce sera plus facile pour lui."
    En espérant que les choses évoluent... Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup.
      Je n'ai pas pensé à tout ça. J'ai été très heureuse que Batgirl soit une fille car on en a vraiment très peu dans la famille ... En fait, je me rends compte de cette différence de chances en grandissant ;)

      Bises

      Supprimer
  2. C'est un très beau billet, tellement réaliste et plein d'espoir.
    La plus belle source d'inspiration de ta fille, forcément, ça sera toi <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup <3

      Et tout comme mes sources d'inspiration sont ma mère et ma grand-mère maternelle ;)

      Supprimer
  3. J'aimerais qu'elle le lise dans quelques années et qu'elle sourit. Car comme tu le dis cela voudra dire que de nombreux combats ont été gagnés. Pourtant à mesure du temps, on en gagne et on en perd aussi beaucoup, sans s'en rendre compte.
    Super billet en tous cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait tellement génial qu'elle le lise et qu'elle sourit !!!

      On a énormément progressé pendant le siècle dernier. Aujourd'hui, on stagne, il y a des retours en arrière (mais n'est ce pas l'ensemble de la société qui face aux trop grands progrès s'arc-boute sur les vieilles valeurs ? Vaste débat ...)

      En tout cas, merci pour le compliment qui me va droit au cœur <3

      Supprimer
  4. J'ai eu cette conversation sur les jouets pas plus tard que ce weekend... ça me désole. J'ai l'impression que les choses avancent d'un côté pour mieux reculer de l'autre.
    Mais.... la société, c'est nous, alors, on se bat!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les jouets, c'est un vaste débat. C'est vraiment affligeant ! Le problème, c'est qu'on n'est pas seuls à les élever et selon où on vit, c'est extrêmement difficile de leur faire comprendre. Ici, il y a encore une très grosse différentiation des sexes !!!

      Oui, on se bat, tous les jours, chacun-e à son niveau et c'est l'essentiel ;)

      Supprimer
  5. tu pourras faire lire ce billet à ta fille plus tard... en espérant pouvoir sourire sur un maximum de point, avec le recul. Ma fille cumule... c'est une fille (!) et elle est noire. Alors je veux qu'elle soit une warrior! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta fille a un sacré caractère et avec la mère qu'elle a pour la pousser, je ne me fais aucun souci pour elle :)

      Dans quelques années, on fera lire ensemble ce billet à nos filles et on sourira toutes devant les progrès accomplis, quelle que soit la couleur de peau ...

      Supprimer
  6. J'ai évoqué ce sujet ce matin même ! Nous discutions avec un animateur de proposer des activités autour du genre aux enfants... c'est dingue à quel point les stéréotypes ont la vie dure... je suis là maman d'une fille... je me demande parfois quel futur on lui prépare...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, malheureusement, on a du mal à faire la peau à tous ces stéréotypes :-( Nous nous battons de toutes nos forces pour offrir à nos filles (et fils) un bel avenir et nous y arriverons :-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?