Avoir son abonnement - Être mère #46

Être mère, c'est prendre une carte d'abonnement : Au bout de la dixième visite, vous aurez droit à une prestation gratuite ...

Je me souviens, il y a un peu plus de 6 ans 1/2 maintenant, j'osais à peine te manipuler et encore moins te passer d'un sein à l'autre au cours de tes premières tétées. Puis tu as grandi et je me suis rendu compte que tu n'étais pas si fragile que tu ne le paraissais, malgré ton beau gabarit.

Pour ton frère, je n'ai pas eu ce soucis, je savais.

Et puis, il y a un an, quelques jours avant noël, il y eut une première alerte. Nous étions partis promener en famille. Il y avait ton arrière grand-père, tes grands parents ainsi qu'oncles et tantes et nous quatre bien sûr. On passait un bon moment, vous jouiez tous les deux. Et le chien a voulu jouer avec toi, te rejoindre. Il a foncé et ton frère a volé au passage. Il a atterri quelques mètres plus loin, un enfant de deux ans contre un chien de 60 kg, ça ne fait pas le poids. Il a pleuré, pas mal, on lui a dit que ça allait aller. Le lendemain, nous passions notre matinée à la polyclinique pour vérifier son bras. 

Tout allait bien, rien de cassé. Un enfant de deux ans n'est pas si fragile qu'il n'en a l'air ... On a relégué cet épisode dans la catégorie souvenirs.

Il y a une semaine, quelques jours après noël, nous sortions de table. Comme nous étions nombreux, ça brassait beaucoup, dans tous les sens. Qui débarrasse la table, qui prépare le café, qui va donner les restes au chien. Je ne te vois pas, juste je t'entends, tout va bien. 

Et puis un bruit sourd. Un "boum" énorme.

Je me suis retournée. J'ai blémi.

Tu étais là, au pied de l'escalier, allongée sur le dos. Tu étais blanche. Je ne me souviens plus si tu pleurais, sûrement. Je fus la première. Je t'ai prise dans mes bras, je t'ai montée, je t'ai consolée. Tu as frissonné, je t'ai couverte. Je t'ai sentie faiblir. Nous sommes redescendues et on t'a examinée avec ton père et tes grands-parents. Tu as voulu aller te coucher, j'ai commencé à m'inquiéter mais nous t'avons laissé faire. Tout le monde est parti promener sauf toutes les deux. J'étais prête à appeler les pompiers si nécessaire. Ce ne fut pas la peine.

Le lendemain, ton père et moi t'avons amenée voir un docteur. Il a eu un doute et prescrit une radio. Et nous avons atterri à la polyclinique, quasiment un an jour pour jour après ton frère.
 
Sommes nous maudits des vacances de noël ? Allez vous nous faire le coup, tous les ans à noël, de nous faire passer une matinée à la polyclinique ?

Je vous remercie, ton frère et toi, de nous avertir, afin que nous prenions notre carte d'abonnement. Peut être aurons nous une ristourne les prochaines fois ?

C'était ma participation au Être Mère de Babidji
 
PS : Elle a le bras cassé mais on a le droit de se contenter de l'attelle à condition qu'elle soit calme ... Aujourd'hui, on a fait une radio de contrôle et tout va bien.

PPS : Cet article aurait également pu s'intituler "Être mère, c'est comprendre pourquoi on cotise à la sécu et à une mutuelle" ...

Commentaires

  1. Ah mince, pauvre puce. Effectivement les Noël sont mouvementés chez vous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clair. J'espère que l'année prochaine ce sera plus calme :-)

      Supprimer
  2. Oh la grosse trouille! C'est là que je réalise que j'ai de la chance avec les miens qui ont jamais eu besoin d'aller aux urgences. (*touche du bois pour que ça dure*)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, touche bien du bois ma belle et profite ... En 1 an, on a fait deux fois la clinique pour radio et une fois les urgences pour multiples piqûres d'abeille !

      J'ai eu peur jusqu'à ce qu'elle se réveille de la sieste post-chute mais sinon, après, pendant les examens, j'attendais juste un verdict.

      Supprimer
  3. Le bonheur d'être parents... tous les jours de l'année sans exception. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours le mot pour réconforter toi :-) Oui, tous les jours et jusqu'à la fin !

      Bises

      Supprimer
    2. Être mère le plus dur métier du monde, ouf tes enfants sont heureusement en pâte à modeler !

      Supprimer
    3. Ce n'est pas toujours évident en effet mais heureusement, pour l'instant, on s'en sort bien :)

      Supprimer
  4. ohhhh pauvrette :( quelle peur tu as dû avoir :/ je ne sais pas si tu as déjà réalisé mais tous ces trucs c'est par période ou par phase ... apparemment chez vous Noël c'est aux urgences !!!! si elle a évité le plâtre c'est top car pr l'avoir eu pr Pimprenelle c'est la plaie avec la douche etc. ! bon rétablissement à Batgirl ! et merci pour ton Être Mère :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis malheureusement habituée à ses chutes dans les escaliers (elle est maudite des escaliers ...) mais c'est après coup, pendant l'après midi, qu'elle dormait alors qu'elle ne fait plus la sieste depuis belle lurette, que j'ai eu peur !

      Oui, c'est par périodes. Et à l'avenir, on va se méfier des vacances de noël ;) Merci pour Batgirl, je lui transmettrai :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?