Dead list 2015

Sur le plan de la lecture, l'année 2015 fut un bon cru : j'ai lu huit livres en entier ... Oui, je sais, ça vous parait peu mais pour moi, c'est beaucoup. En effet, même si je suis quelqu'un qui adore lire, je dois avouer que je lis peu. Entre le taf, les enfants, le(s) blog(s), les sorties et la couture, je n'arrive pas à trouver le temps de lire plus. Et donc, pour moi, huit livres c'est énorme.

C'est d'autant plus important que l'année avait mal commencé en la matière et que je me demandais sérieusement si je n'avais pas un problème avec la lecture et les livres : entre novembre 2014 et février 2015, j'ai tenté deux livres que j'ai minablement abandonnés, n'y arrivant pas.

Voilà pourquoi, j'ai eu envie de vous faire ma dead list 2015 : tous ces livres que j'ai ouverts pendant cette dernière année, je vais te les présenter et te donner mon avis éclairé.

1 - Cinquante nuances de Grey
On commence fort n'est ce pas ? Quand le livre était sorti, je venais d'accoucher, je peux te dire que le "phénomène" était passé très très loin de moi. A des milliards d'années lumières. Je n'en avais pas entendu parler et j'avoue que ce n'est pas mon genre de "littérature" si tant est que j'aie un genre préféré. Bref. Le hic, c'est qu'à l'hiver 2015, le film est sorti et là, je n'avais plus de nourrisson pour m'épargner le cirque autour du truc. En plus, depuis, j'ai un compte face de bouc. Bref, j'ai entendu parler de la chose et j'ai voulu me faire une opinion ...
Je te la donne cette opinion ? Ou tu en as une vague idée à la lecture des précédentes lignes ? 
Tu as tout compris : je n'ai pas aimé le "livre" mais alors pas du tout. Elle est niaise au possible, exaspérante et lui, il me colle des frissons mais pas de désir !



2 - Moi, Malala, je lutte pour l'éducation des filles et je résiste aux talibans
Il m'a fallu quelques temps pour rouvrir un livre. Je me suis lancée avec la biographie de Malala, cette jeune pakistanaise, Nobel de la paix 2014.
Oui, on change complètement de monde. De la pure fiction à la dure réalité. J'ai dévoré le livre, en quelques jours. Je dirais que ce livre est nécessaire. Il est nécessaire non seulement pour connaître cette jeune fille, son histoire, les origines de son combat. Mais il est aussi indispensable pour voir le monde actuel avec un autre œil que notre œil d'occidentaux. Mais aussi pour comprendre nos erreurs.
Un livre à lire.

3 - La voleuse de livres.
Je suis tombée sur ce livre un peu par hasard. Le résumé et le principe me plaisaient : l'histoire d'une jeune orpheline allemande en plein cœur de la seconde guerre mondiale narrée par la Mort elle-même. Tu vas me dire "on peut trouver plus gai comme roman" ... Et bien, tu seras surpris : ce n'est absolument pas triste (enfin, sauf certains passages mais je ne vais pas te spoiler le livre).
C'est un de ces livres que tu dévores d'un bout à l'autre. C'est un de ces livres que tu fermes avec un sentiment de satisfaction indescriptible. Un de ces livres après lesquels tu as du mal à entamer une nouvelle histoire de peur d'être déçu(e).
Un livre que j'ai adoré.


4 - Le Totem du loup.
En mars, j'avais vu le Dernier Loup de Jean-Jacques Annaud. J'avais aimé le film et j'ai eu envie de lire le livre dont il était adapté. L'adaptation est aussi fidèle que possible au roman sachant que celui-ci est un gros pavé.
Ce que j'aime dans ce livre, c'est qu'il aborde une facette d'un pays qu'on "connait" bien : la Chine. Mais la Chine de Mao, la Chine de la révolution culturelle. La confrontation entre les vieilles pratiques culturales des peuples nomades et les pratiques des peuples sédentaires. La marche forcée vers certaines pratiques. Il permet aussi de visualiser l'ensemble des équilibres d'un écosystème et le désastre qu'un grain de sable dans ces machines peut engendrer.

5 - Ainsi résonne l'écho infini des montagnes.
J'avais été attirée par le titre (étonnant, n'est ce pas ?), la couverture. L'histoire débute dans un pauvre village afghan en 1952. Le livre est très difficile à résumer : il foisonne de personnages, de lieux, d'histoires.
J'ai bien aimé mais sans plus. Je dirais qu'il part trop dans tous les sens pour moi.

6 - Le lecteur de cadavres.
Retour en Chine, mais la Chine du Moyen Âge, avec l'histoire romancée du premier médecin légiste. Song Ci, un grand poissard devant l'éternel, après moult péripéties, enquête sur une série d'assassinats perpétrés au sein du palais royal.
C'est à la fois un roman historique, bien documenté, et un thriller. Heureusement, il y a un glossaire à la fin.
J'ai bien aimé ce livre.

7 - Le plus bel endroit du monde est ici.
Après tous ces livres, en plein mois de décembre, j'ai eu envie d'une histoire un peu plus reposante. Une histoire où on ne réfléchit pas, un livre qui fait du bien. Un conte.
Là, je dois dire merci à hellocoton pour la découverte du livre, au détour d'une sélection. Ce n'est pas de la grande littérature mais ça se lit facilement. C'est plein d'optimisme et c'est ça que je cherchais à ce moment là.
Un livre que je laisserai peut être traîner dans un bar pour que quelqu'un le trouve ... Quand on me connait, on se doute de ce que ça veut dire !

8 - Le fabuleux destin d'une vache qui ne voulait pas finir en steak haché.
Encore un livre où tu ne réfléchis pas beaucoup. Ça tombe bien, ce sont les vacances de noël et pas envie de quelque chose de long ni de violent. Le titre est presque plus long que le livre. 
J'ai aimé le principe du livre : l'histoire est narrée par une vache partie à la recherche de la terre promise, l'inde où les bovins sont sacrés. J'ai bien ri et j'ai beaucoup aimé. Je crois que je lirai d'autres livres de cet auteur.

9 - Un sentiment plus fort que la peur.
Encore livre lu pendant les vacances de Noël, achevé aux premières heures de 2016. On change de registre du tout au tout. On passe dans l'univers de Marc Lévy dont j'avais déjà lu deux succès.
Il s'agit là d'un roman d'aventure et d'espionnage. Je me suis laissée prendre par l'intrigue et, surtout le dénouement. Peut être un peu moins par les personnages.

Édit : je me rends compte que j'ai plus de facilité à parler des "vieux" livres que des "récents" ... Peut être encore trop frais dans ma tête ?

Édit 2 : Oui, je sais encore compter. J'ai effectivement lu huit livres, ce qui veut dire que dans les neuf que je vous ai présentés, il y en a un que je ne considère pas comme un livre (ou comme lu), je vous laisse deviner lequel ...

Commentaires

  1. j'ai lu le fabuleux destin d'une vache, et j'avais même fait un article. Un livre sympa et drôle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça : un bon moment de détente !

      Supprimer
  2. Le livre de Malala me tente bien aussi. Ainsi que la voleuse de livres dont j'ai entendu parler!
    L'écho des montagnes, pas mal mais rien ne vaut Mille Soleil Splendides.
    Tu me donnes des idées ma belle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de t'avoir donné des idées ;-) N'hésites pas : ce sont de bons livres !

      Et merci pour le tuyau !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?