Stratégies d'évitement - Être mère #52

Être mère, c'est devoir parer à toutes les tentatives (illusoires) d'éviter les désagréments ...

Allez, viens, je vais un peu te parler de Catboy. Catboy dont les plus anciens sur le blog ont suivi la conception (ou presque) et la naissance (ou presque) ... Catboy qui a fait en septembre sa première rentrée des classes. Catboy qui préfèrerait mais alors de très très très loin rester à la maison avec sa môman que d'aller à l'école. Ne cherche pas, si maman est incapable de rester au foyer, lui il s'y voit très bien, avec elle, malgré tout ! Et à la question "Que préfères tu ? Aller à l'école ou rester chez Super Nanny ?", il répondra, sans sourciller "rester à la maison, avec maman" ...

Oui, oui, oui.

Donc, comme je viens de le dire Œdipe Catboy aimerait bien rester à la maison avec maman (voire avec papa, tant qu'on reste à la maison !). Et, du haut de ses trois ans, il a très tôt compris qu'il y avait des situations où parfois, on ne va pas à l'école.

Alors, régulièrement, il revient à la charge : aujourd'hui, il n'y a pas école ! La preuve ? Ben la coccinelle du semainier, elle est sur "on reste à la maison" ... Comment ça on est jeudi matin et c'est école ? Bien sûr que Non, puisque je viens de la placer sur une case "maison" !

Bien tenté, même joueur recommencera. Il va à l'école, en râlant plus ou moins fort, mais il y va, pas le choix.

Dans le même registre du semainier que sa grand mère lui avait adorablement fabriqué à Toussaint pour l'aider à se repérer dans le temps, il nous a inventé la semaine des 7 samedis. Et oui, samedi, c'est bien parce que le lendemain, c'est dimanche et il n'y a toujours pas école ... Alors, régulièrement, le dimanche matin, il nous redéplace la coccinelle au ... samedi matin (logique).

Autre chose ? Il a compris que quand quelqu'un était malade, il pouvait échapper au supplice à l'école. Alors, il peut m'expliquer pendant 1/2 h que S., l'ATSEM, est malade donc il ne peut pas y aller ... C'est arrivé une fois depuis le début de l'année. Ou le maître a mal aux dents, il peut pas non plus ... Pas de bol, ses dents semblent aller mieux ! 

Ou alors, c'est lui, mon Catboy qui est malade ... La preuve ? Il tousse (toux à l'appui), du coup, il doit aller voir le toubib ! D'ailleurs, depuis qu'il va à l'école (et qu'il a beaucoup vu sa frangine y aller cet hiver à cause du bras), il n'a plus peur du médecin, pire il veut tout le temps y aller ! Pas de chance pour lui, même si c'est sa première année de collectivité, il  n'est quasiment pas malade.

Pas de chance.

La dernière en date ? Depuis une semaine, de temps en temps, il nous sort qu'il ne peut pas aller à l'école parce qu'elle a brûlé (ou va brûler, on ne sait jamais).

Tu n'as vraiment pas de bol mon cœur : la tienne d'école est intacte et je ne vois pas pourquoi elle brûlerait ... Et vous avez fait tous ensemble un magnifique dessin pour vos camarades ! 

C'était ma participation au Être mère de Babidji

Commentaires

  1. Ton Catboy me fait penser à mon frère quand il était petit, il développait des trésors d'imagination et de mensonges pour ne pas aller à l'école.j'espère que Catboy comprendra l'utilité de l'école sinon tu risques de beaucoup moins rire dans quelques années :D
    Pour l'instant Cosminou chantonne quand il va à la garderie, pourvu que ça dure^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi aussi, j'espère qu'il découvrira l'utilité. Je ne pense pas qu'il mente pour l'instant, juste il essaye. Après, je pense qu'il aime quand même relativement ça car il ne fait jamais de crise et il lui arrive même de raconter sa journée...

      C'est cool si Cosminou va à la garderie en chantonnant !

      Supprimer
  2. Tous les moyens sont bons! Ma soeur était pareil, mais elle en arrivait à se rendre malade. Avec le temps, j'espère que Catboy finira par aimer y aller tout court (il est encore petit!)L'escargot parle d'école à toit bout de champ, j'espère qu'en Septembre il s'y rendra avec autant d'enthousiasme.
    Bises et belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça : tous les moyens sont bons ! Je ne pense pas qu'il n'aime pas, juste, je pense qu'il aimerait mieux rester à la maison. Perso, j'ai pleuré toute la maternelle, après, j'ai aimé.

      J'espère pour toi que ton escargot s'y plaira ! c'est nettement mieux :)

      Bises

      Supprimer
  3. Hello j'ai détesté l'école, à fond, j'avais tout le temps mal au ventre, partout, papa me ramenait à la maison mais maman qui y restait elle, à la maison a très vite compris mon stratagème!! Crois-moi!! Et si mes filles ne se sont pas plaintes, mon fils est exactement ma réplique, on a même inventé un nouveau mot, la garidiole, une maladie trouvée et inventée par un petit lapin dans un livre pour enfants!! Et jusqu'à présent j'en ris encore!! Ton Catboy est un sacré filou!! Bise à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pendant toute ma maternelle, j'ai pleuré pour y aller. Le soir, il fallait que ma mère soit la première à la porte, sinon, je pleurait. Une catastrophe !
      Arriver à s'en rendre malade, c'est fort quand même ;)

      Oui, Catboy est un filou

      Bises Marie France

      Supprimer
  4. oulala trop malin le petit ! mais le pauvre on ne va pas lui dire qu'il en a au grand minimum pour 13 ans et je pense plus même 15 voire 20 si entre temps une passion pour l'ingénierie ou la médecine se développe en lui ! C'est trop drôle toutes ces stratégies mais ça me fait mal pour lui ! moi je détestais l'école en 1ère année de maternelle et j'en ai bien bavé (ça a été bcp mieux ensuite !!!) merci pour cette participation !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est assez malin et futé l'affreux. Pour l'instant, on en rit. D'autant plus qu'il dit qu'il ne veut (peut) pas y aller mais y va quand même de bon cœur ... J'ai été bien pire que lui, et pendant toute la maternelle !

      Supprimer
  5. Moi j'ai de la chance sur les 3, j'en ai un qu'un qui n'aime pas l'école mais pour autant il y va sans trop de problème !!! Alors oufff...j'ai au moins échappé à ça ! C'est un sacré coquin...il essaie on ne sait jamais si ça marchait...ça passera certainement quand il aura compris qu'il n'a pas le choix !!! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, sur un malentendu, on ne sait jamais : ça peut marcher !!! Je n'ai tout de même pas à me plaindre non plus : il y va sans problème quand même ...

      Bises

      Supprimer
  6. Pas bête, ce petit! Notre Chucky commence également à chercher des stratégies d'évitement... J'espère que ça va passer, tiens-nous au courant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, il a oublié d'être bête. Il ne déteste pas non plus et ne s'en rend pas malade mais il a des préférences claires.

      J'espère que ça ne va pas trop durer pour ton Chucky ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?