La véridique histoire du train corse - Instantanés Singuliers 2016 #3

Sais tu ce qu'est une histoire corse ? C'est une histoire tellement incroyable et alambiquée que quand tu la racontes, on croit qu'elle est inventée de toutes pièces par un humoriste à l'esprit tordu ... Et pourtant. Et pourtant, elle est vraie, de A à Z. Aujourd'hui, j'ai décidé d'en raconter une, d'histoire corse. Celle du train.

Le train, ce formidable transport en commun qui, longtemps, a permis de relier les villes et les villages, à une allure vertigineuse, ici et ailleurs. Bien avant l'invention du TGV. Étudiante et célibataire, j'en ai usé et abusé, au détriment de la voiture. Aujourd'hui, je m'en sers nettement moins, pour d'obscures raisons d'absence de ligne entre mon chez moi et mon lieu de villégiature privilégié. Je pourrais l'utiliser comme un transport en commun classique, pour éviter les bouchons ajacciens, matin et soir. Je ne reviendrai pas sur les causes de mon éviction de cette solution fort pratique ... c'est une autre histoire corse ! Bref, aujourd'hui, je l'utilise exceptionnellement mais là n'est pas la question.

La question est l'histoire du train insulaire.

Quand nous sommes arrivés sur l'île, il y avait encore de vieilles michelines, produisant une fumée noire innommable. Elles étaient encore plus usées et vieillottes que les vieilles michelines que je voyais dans les Alpes au début de ma vie étudiante, dans les années 2000 ... Bref, il y a sept ans, la Corse était équipée d'un parc de vieux trains tous plus usés les uns que les autres.

Pourtant, de belles unités avaient été commandées et livrées. Mais elles ne roulaient pas. Ce n'était pas tant parce que les cheminots ne voulaient pas s'en servir. C'était juste une vague erreur dans le bon de commande : elles n'étaient pas adaptées au réseau ferré local. Elles ne passaient pas dans les tunnels et sous les ponts. Trop hautes. Trop larges.

C'est regrettable, vous en conviendrez. Que fait on dans ces cas-là ?

Ici, on avait entrepris de ... je vous le donne en mille ...

...

Refaire tous les tunnels et tous les ponts inadaptés aux nouveaux trains.

Oui, vous avez bien lu. 

Le sketch grandeur nature avait commencé depuis quelques temps quand nous sommes arrivés. Et il a encore duré quelques temps après. Je ne saurais dire quand les trains neufs ont été mis en service. Tout ce que je sais, c'est que lorsque notre ancien président est venu sur l'île, en 2010, c'étaient encore les vieilles michelines. Son cortège avait été bloqué à un passage à niveau en ville et le conducteur avait pris un malin plaisir à passer très lentement, en klaxonnant ...


Ce mois-ci, Marie Kléber nous proposait le thème "Transports en communs" pour ses Instantanés Singuliers d'avril :

"Ceux que vous aimez ou ceux que vous trouvez originaux, ceux rencontrés lors d’une visite, lors d’un voyage, ceux qui vous transportent, ceux qui vous conduisent tout simplement d’un point A à un point B, en toute sécurité. "

Bon, je suis légèrement en retard (la bonne blague, on est le 12 mai) mais c'est pour la simple et bonne raison que j'avais une idée précise de ma photo mais je n'ai jamais réussi à saisir l'instant en question ... 

Alors, j'ai changé mon fusil d'épaule et vous ai narré l'histoire du train corse. Illustrée par cette photo prise lorsque nous avons croisé le rail la semaine dernière lors d'une promenade ...



Commentaires

  1. C'est fort quand même! Il n'y a que les corses pour avoir de telles idées!
    Contente que tu publies ton article aujourd'hui, j'étais à deux doigts d'abandonner le RDV, faute de participants!
    Merci pour cette histoire un peu tordue. Bises et belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que les participations vont revenir ! J'imagine que ce doit être un peu décourageant ...

      Mais de rien pour l’histoire, c'était avec plaisir :)

      Passe un bon week-end

      Supprimer
  2. Effectivement c'est une histoire qui ne s'invente pas !!!!

    RépondreSupprimer
  3. j'avais eu connaissance de la commande de matériel neuf mais pas de ce problème d'infrastructure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ne s'en sont pas vantés à l'extérieur ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?