Emue - Être mère #63

Être mère, c'est être émue ...

Ce jour-là, Catboy chantait. Enfin, quand je dis "chantait", c'est un bien grand mot. Il déclamait le plus fort possible, et en boucle, une phrase extraite d'une chanson qu'il apprend actuellement à l'école :

"On écrit sur les murs à l'encre de graffitis !!!"

Tu n'y comprends rien ? Ça ne veut rien ? C'est pas grave ! Pour Catboy, c'est clair, net et précis. C'est sa façon à lui de chanter : prendre quelques paroles d'une chanson, les mélanger, en faire une phrase sans queue ni tête, et te la hurler en boucle ... On y a eu droit, pendant des mois, avec Dumane natale ... Là, en ce moment, c'est "On écrit sur les murs à l'encre de graffitis !!!".

Ca ne veut rien dire et ça fait mal aux oreilles. D'autant plus mal que Batgirl apprend également la chanson, qu'elle en connait les paroles et veut lui faire dire comme il faut. Batgirl n'a aucune patience ni pédagogie. Je crois que la lignée familiale d'enseignant-e-s est définitivement close ...

Bref, il "chante". Elle essaie de le reprendre. Batman et moi essayons de le reprendre. Non, on ne dit pas "On écrit sur les murs à l'encre de graffitis !!!". Ça ne veut rien dire. On dit :

"On écrit sur les murs à l’encre de nos veines
On dessine tout ce que l'on voudrait dire

On écrit sur les murs la force de nos rêves
Nos espoirs en forme de graffiti"

Bon, je te l'accorde, ça ne veut pas beaucoup dire plus. Mais bon, ce sont les vraies paroles. Alors, on essaie de lui faire comprendre. Changer la phrase. Rien n'y fait. Au bout du compte, en désespoir de cause, je sors la tablette et branche Youtube. On écoute la version des Kids united . Une fois, deux fois.

Batgirl nous rejoint. J'ai un enfant de chaque côté. Deux têtes posées sur ma poitrine. Ils se régalent à regarder le clip et écouter la chanson. En boucle.



Et au bout d'un moment, les larmes me montent aux yeux. Je pense à ce monde qui décidément ne tourne pas rond. A t'il tourné rond seulement un jour ? Tous ces massacres. Toute cette malveillance. Toute cette méfiance. Toutes ces haines.

Et cet espoir qu'un jour les humains grandissent et se réveillent. Qu'un jour ils apprennent à vivre ensemble, à se respecter, malgré les différences et sans vouloir imposer leur mode de vie aux autres. Cet espoir qui aujourd'hui me semble vain. Les enfants sont l'avenir, ils sont innocents. Ils ne comprennent pas ces tueries. On se dit que tout n'est pas perdu. Mais ce sont nos enfants, ils ont intégré nos valeurs que nous leur transmettons.

Dans d'autres familles, ce sont d'autres valeurs qui sont transmises. Et c'est ce qui m'attriste.

Alors, en écoutant cette chanson, regardant les clips, j'en ai eu les larmes aux yeux. Parce qu'être mère, c'est espérer un beau monde pour ses enfants et en avoir mal au bide de le voir si mal en point.

C'était ma participation au Être Mère de Babidji

Commentaires

  1. tout pareil... tu fais chier à me faire chialer de bon matin.. <3

    RépondreSupprimer
  2. C'est tellement vrai ma belle. On le rêve ce monde , on y croit. Face à nos enfants, je me dis qu'on doit aller de l'avant et leur transmettre le meilleur.
    Bises à tous. Et dédicace spécial à Catboy, moi j'aime bien "On écrit sur les murs à l'encre de graffitis !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais Catboy a de l'imagination, un artiste en puissance ! (faut juste qu'il arrête de crier)

      Plus sérieusement, je crois en effet que d'être parent c'est vouloir plus que tout ce monde meilleur et essayer de leur transmettre ...

      Supprimer
  3. Pareillement, je ne me sens vraiment pas bien quand je vois le monde qui évolue, mais qui évolue vers beaucoup plus de noirceur que d'espoir.
    J'espère qu'il trouvera son moyen d'être heureux.
    Et c'est vrai que cette chanson (que mon fils adore aussi)me fait le même effet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quand je vois et entends toutes ces mauvaises nouvelles. Quand je vois cette tourmente que je me sens mal. Je ne sais comment faire pour enrayer cette mécanique ...

      Moi aussi, j'espère qu'ils trouveront le moyen d'être heureux tous !!!

      Supprimer
  4. On en est toutes là...
    Mais le miracle de l'enfance c'est d'arriver à être heureux quelques soient les circonstances. Et devenir adulte c'est se réveiller plus ou moins brutalement et prendre conscience de la violence du monde.
    Et comme on y croit encore toutes et tous, on continue à transmettre nos valeurs d'humanisme et de tolérance à nos enfants et quand tu regardes sur la durée, on a quand même bien raison parce que depuis tout ce temps pas mal de choses ont évolué dans le bon sens. Mais une évolution n'est jamais linéaire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison Aileza. En devenant adulte, parent, on se réveille brutalement et on voit toute la violence du monde ! On ne se rendait compte de rien enfants et pourtant ce n'était pas forcément mieux à cette époque là.

      Je suis peut être trop impatiente et c'est vrai que ça évolue. Lentement. Espérons sûrement !

      Bises

      Supprimer
  5. Oh là là, c'est moi qui suis émue en te lisant.... C'est vrai qu'être mère, c'est être émue. Je n'arrêt pas de pleurer pour un rien depuis que je suis maman, moi qui n'avais pourtant pas la larmette facile avant. On devient fragile dès qu'on devient mère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est étrange. Par moments, j'ai la larme facile. A d'autres, beaucoup moins. Et, tout du moins, j'essaie de contenir mes émotions pour ne pas leur transmettre mes peurs et mes angoisses. Par exemple, ce soir là, ils ne se sont rendus compte de rien !

      Supprimer
  6. nous aussi la chanson tourne en boucle à la maison, moi aussi il m'arrive d'avoir les larmes au coin des yeux parce que je en comprends tout simplement pas ... ton post me parle tellement ... un jour tu crois qu'on ne se posera plus cette question simple "Pourquoi ?" merci Catwoman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais beaucoup qu'un jour on cesse de se la poser cette question ! En écrivant ce post, je repensais au lendemain des dernières présidentielles, quand je serrais Batgirl en me disant que, rien que pour elle, je continuerais à me battre contre le fn ... Cette chanson me fait exactement le même effet :/

      Supprimer
  7. Toi aussi t'es sensible des enfants!
    le monde que nous laissons à nos enfants est flippant... je crains pour eux... mais eux sont forts! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est flippant parce qu'on le voit avec des yeux de parents ... Mais l'est il moins que celui dans lequel nous grandissions ? Je n'en suis pas sure ...

      Allez, courage, on va y arriver <3

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?