La rentrée en bref - Être mère #65

Et voilà, ça y est, on peut dire qu'on est rentrés : première semaine complète entamée, réunions et consignes passées, enfants arrachés au doux traintrain des vacances, les rendez-vous médicaux qui reprennent et l'inscription à la piscine validée. Un indice que ça y est, on est dans le bain ? Plus un seul mercredi de libre : on peut désormais faire une croix sur l'idée de plage le mercredi après l'école ...

Pauvres de nous !

Je ne sais que dire de cette rentrée. Elle est cool cette année, pas de nouveauté : CE1 et MS. Mêmes enseignants que l'année dernière. C'est cool, ici. Les enfants rodent leurs techniques personnelles de reprise. L'ainée, fidèle à elle-même, et selon une technique fort bien huilée depuis maintenant 7 ans (oui, je compte la crèche aussi) nous envoie bouler au bout de deux minutes. Le petit, quant à lui, nous traite de parents tortionnaires et s'accroche à notre cou tous les matins en hurlant le plus fort possible, espérant peut être que ses grands-parents sur le Continent l'entendront et voleront à son secours. C'est mal les connaître ... ils ne m'ont jamais secourue !!!

Non, rien de bien neuf. Par contre, ce qui est nouveau, c'est la présence de gendarmes devant l'école le matin de la rentrée. Oui, ça c'est nouveau. Tout comme le laïus des enseignants sur les consignes de sécurité, les exercices qui vont être pratiqués au cours de l'année. Naïvement, je pensais que dans nos petits villages et petites écoles, on y échapperait. Naïve que je suis. Et une fois ressortie de ça, avoir la boule à la gorge.

La boule à la gorge parce qu'on a l'impression qu'on entre dans une nouvelle dimension. Une dimension qui nous était inconnue. Je me questionne quant à l'utilité de ces dispositifs. Je me questionne sur ce que vont ressentir les mômes même si je sais que les enseignants feront leur possible pour qu'ils ne stressent pas. Mais quand même, et leur enfance ? Est-ce que j'exagère, après tout, ils s'adaptent, peut-être plus facilement que nous. Et je me questionne aussi sur l'efficacité de ces mesures. Surtout quand on connaît "l'école" de Batgirl, là où elle a classe depuis maintenant 6 mois et ce encore pour un temps indéfini. Se dire que si un taré arrivait, on pourrait avoir une enseignante et 24 mômes au tapis en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

Bref, je ne sais pas que te dire sur cette rentrée des classes. Rien de bien drôle en vérité.

Ah si, une bonne chose, un point positif ! Batgirl ne fera pas (que) du dessin cette année au péri-scolaire !!! Oui, oui, oui, elle fera autre chose que du dessin au péri-scolaire et, rien que pour ça, on va faire péter le champagne !!! Des activités sont prévues et on a un programme (on va oublier la dernière fois que c'est arrivé) (ça n'a pu se faire à cause d'un certain feu de joie) pour le mois de septembre : deux sorties et du travail sur ces sorties. Champagne, je te dis !!!

Et sinon, autre point positif, qui me fait plaisir: la classe de Catboy compte une petite quinzaine d'élèves cette année. Soit beaucoup moins que l'année dernière. Et pour mon bonhomme, je trouve ça pas si mal finalement. Si tu ajoutes qu'il a un maitre passionné qui du coup va être plus disponible et peut-être un peu moins fatigué, j'espère que le petit va passer une bonne année. 

Et sinon, c'est quand les vacances ???

C'était ma participation au Être Mère de Babidji

Commentaires

  1. étrange pour les gendarmes chez vous ??!!?? car ici que dalle à part nos ASVP traditionnels ! Peut-être est-ce du aux événements du burkini corse ???
    Sinon je suis contente que le périscolaire évolue pour vous ... je ne les ai pas encore inscrites ... mais elles me le réclament maintenant ... donc je vais peut-être les y mettre quelques soirs par semaine.
    Bon finalement que des bonnes nouvelles alors trinquez ausis à la nôtre avec le champ' !!! :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement étrange si comme tu le dis il n'y a rien eu chez vous ! Parce qu'ici, la "sécurité" n'a pas franchement été renforcée depuis belle lurette... Bon, après, on ne les a eus que le jour de la rentrée. Je ne pense pas que ça ait à voir avec Sisco. Ça doit dépendre des recteurs ou préfets.

      Oui, moi aussi, je suis contente parce que c'était super lourd cette affaire l'année dernière ... Si elles réclament, profites-en, inscrit les, il y aura peut être des activités intéressantes :D

      Et puis, oui, on va trinquer parce qu'on n'en a finalement pas si souvent l'occasion :-P

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?