En 2016, je creuse le trou de la sécu

Cette année, je fais chauffer la carte vitale comme d'autres font chauffer la carte bleue. Ce sont ma sécurité sociale et ma mutuelle qui ne sont pas ravies.

Je ne l'ai jamais autant faite chauffer que cette année. Même quand j'attendais Catboy et que Batgirl n'avait encore que trois ans. Même quand Batgirl était à la crèche, y compris sa première année, malgré des visites hebdomadaires chez le toubib pendant l'hiver, je n'ai jamais autant fait chauffer ma carte vitale.


J'aurais peut être dû m'abstenir au mois de janvier de dire que quand on est mère, on sait pourquoi on cotise à la Sécu et on a une mutuelle. A priori, ça m'a grave porté la poisse !

Cette année (et elle n'est pas encore finie), les enfants et moi, nous sommes passés plusieurs fois chez des médecins, entre radiologues, orthopédistes, orthoptiste, ophtalmologue et pédiatre. Et même le généraliste en a vu au moins un de nous trois ...

Alors, pour compléter ce magnifique tableau, pourquoi pas aller rendre visite à un ami de beaucoup de femmes ? Le si bien nommé gynécologue ... Et plutôt deux fois qu'une tant qu'on y est ! Pourquoi faire les choses à moitié ?

Ben oui, non contente d'avoir réparé un bras, deux petites paires d'yeux, il fallait bien aller voir ce vieil ami que je n'avais pas vu depuis fort longtemps ... Quoique, quatre ans, ce n'est pas si long que ça et je me serais volontiers abstenue de le voir encore quelques années.

Oui mais la vie est ce qu'elle est. Et on ne décide pas toujours tout ni comment on la mène. 

Je n'avais en effet nullement décidé début octobre de me séparer de mon stérilet, après plusieurs années de bons et loyaux services. Non, ce n'était absolument pas volontaire, vraiment pas prémédité. Il parait même que ce genre de mésaventure est relativement rare. Rare ne veut pas dire que ça n'arrive jamais non plus ! La preuve ...

J'ai beau avoir quelques kilos à perdre, je n'avais pas spécialement envie d'une grosse gastro de près de deux mois : j'ai déjà donné à deux reprises dans ce genre de régime et je ne sais pourquoi, ça ne me fait pas rêver. En plus, dans un mois c'est noël et j'ai envie d'en profiter ! Bref, pour toutes ces raisons, et bien d'autres, j'ai bien dû rendre visite à ce vieil ami qui m'a aimablement conviée à revenir de temps en temps.

Bon, et maintenant, il faut bien conclure cet article. Alors, à un mois et demi de la nouvelle année, je formulerais bien un souhait : ne pas remettre les pieds chez un toubib en 2017 ! Et qu'on lance enfin la recherche sur la contraception masculine.


Commentaires

  1. Bon, eh bien je vous souhaite une meilleure santé à tous, pas d'excentricités surtout. Et pour la contraception, tu sais ce que dirait nos chers François (Pape et futur président) : l'abstinence ma fille, l'abstinence est le meilleur des contraceptifs !
    Bises <3

    RépondreSupprimer
  2. T'inquiète ma belle, ce n'est même pas la faute à une mauvaise santé !!! Non, juste le plaisir de fréquenter les docs ;-)

    Pour la contraception, je en connais pas trop le discours de ces deux individus : ils ne sont ni l'un ni l'autre ma tasse de thé ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faudrait que je pense à retrouver ma carte vitale, au fait ....

      Supprimer
  3. J'ai lu tes mots hier, et j'ai cru comprendre à demi-mots, mais sans vraiment savoir quoi répondre.
    Je crois que l'essentiel,c'est surtout de te dire de prendre bien soin de toi.
    Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rassure tout de suite : nous n'avons rien eu de grave ni même été malades !!! Le problème avec certaines spécialités, c'est que quand tu y vas une fois, ils te font revenir encore une ou deux fois pour les ajustements et les contrôles.
      J'ai voulu en rire un peu parce que on a pas mal cumulé ;)

      Je t'embrasse aussi et prenez bien soin de vous (et bon courage pour la grossesse)

      Supprimer
  4. je viens de réaliser que ça fait des années que je creuse le trou de la sécu...
    Je vous souhaite un meilleur cru pour 2017!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je ne peux que te souhaiter de ralentir la cadence ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?