Le vieil homme - Instantané pluriel #2

C'était un bien triste matin d'octobre, un de ceux qu'on oublie difficilement.

En allant chercher mon eau pour me faire un thé, j'ai croisé son regard à travers la vitre. L'immuable regard d'un vieil homme posé sur notre monde.

L'espace d'une seconde, j'ai croisé le regard d'un autre vieil homme, disparu la veille.

Ce mois-ci, Marie Kléber nous proposait le thème "Reflets" pour ses Instantanés pluriels de novembre :
"Arrêt sur image, le temps se suspend. Le cliché surprend. Vous vous regardez ou vous regardez le monde.Vous surprenez un REFLET – le vôtre ou celui d’un objet, d’un instant.

Commentaires

  1. J'aime cette idée de regard posé sur le monde. Ce matin d'Octobre devait être douloureux pour toi ma belle. Je t'embrasse et merci pour cette participation très touchante (et pour ta fidélité à ce RDV)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi aussi, j'aime cette idée. Mais ce qui fut très impressionnant, ce fut cette sensation fugace de croiser le regard de mon grand-père ...

      Bises et bonne semaine

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?