Articles

Affichage des articles du 2017

Entre ciel et Mer - Instantanés singuliers 2017 #3

Image
Les mâts des voiliers se mêlent aux montagnes enneigées pour unir la mer et le ciel dans ce paysage magique de début décembre.

C'était ma participation (pas tardive cette fois-ci) aux Instantanés Singuliers de Marie Kléber dont les thèmes pour décembre étaient : Entre ciel et mer ET/OU Sur un fil

Toujours la dernière - Être mère #71

Image
On est tous installés confortablement dans la voiture, attendant (im)patiemment le départ et surtout l'arrivée de la dernière passagère. Les réflexions désagréables fusent : "Et qu'est-ce qu'elle fiche la M-P ?", "Encore en train de glandouiller la Madre !". Maintenant, même les enfants s'y mettent : "Qu'est-ce qu'elle glandouille Mamie ?".
C'est vrai, ça, qu'est-ce qu'elle peut bien bricoler la grand-mère ? Et c'est chaque fois la même chose, c'est toujours la même qu'on attend, elle est toujours la dernière à monter en voiture ...
************
Ils sont tous prêts. Tellement prêts qu'ils sont dans la voiture et peut-être même que le moteur tourne déjà. Et moi ? Moi, je suis encore dans la maison, chaussures et manteau non enfilés, sac à main pas attrapé ... Mais qu'est-ce que je peux bien glandouiller encore ?
C'est très simple. Il a sans doutes fallu recoiffer une charmante demoiselle. Essayer…

La dictée miracle

Image
L'autre jour, au café, ça discutait sec sur la dictée, et l'impérieuse nécessité de la remettre au goût du jour dans les écoles. Sur de belles tonalités "c'était tellement mieux avant", "aujourd'hui, c'est du grand n'importe quoi", "les enfants ne savent plus lire ni écrire" ... "Mais à quoi cela sert-il d'apprendre d'autres langues si tu ne sais même pas correctement écrire la tienne ?".
Ah ma brave dame, vivement le retour du bonnet d'âne, du coup de règle en bois sur les doigts et, bien entendu, de l'uniforme dont la disparition a bien évidemment signé la fin des haricots !
J'ai fait remarquer à ces personnes qui n'ont bien sûr pas / plus d'enfants (ni même de petits-enfants) scolarisés en primaire que des dictées, il y en avait ... je suis bien placée pour le savoir puisque, 4 jours par semaine, je les fais travailler à Batgirl.  Ah oui, mais nous, ce n'étaient pas seulement 2 ou 3 phr…

Au détour d'une rue - Insta'Corse #11

Image
En cette journée de terrain post-week-end perturbé et neigeux, j'avais pris mon appareil photo, bien décidée à faire le plein de photos de neige, de montagnes enneigées et de paysages corses enneigés, sous un soleil radieux et un magnifique ciel hivernal.
Et au détour d'une rue, mon regard est attiré. Un cliché, une image, même pas à retoucher. Parfait instantané.

Je crois qu'avec elle, j'ai atteint l'essence même de ce que je recherchais en ouvrant cette rubrique Insta'Corse : une image, furtive, saisie sur le vif, pas recherchée.

Manger moins de viande, mais mieux ?

Image
Ce matin, je suis allée vider ma boite mail. Au milieu de la centaine de mails non lus de la semaine dernière, il y en a un qui a attiré mon attention plus que les autres : une pétition pour demander un menu végétarien par semaine dans les cantines. Alors, je l'ai ouvert et j'ai même cliqué pour aller signer mais, avant, j'ai lu le texte de la pétition. Et j'ai fini par refermer, sans signer, parce-que le texte ne me convenait pas.
Oui, je suis comme ça : pour que je signe une pétition, il faut que je sois d'accord avec la demande ET le contenu de la lettre ... Je n'appose pas ma signature sur n'importe quoi, je suis une diva. Mais là n'est pas le sujet de mon article du jour.
Je voudrais en profiter pour parler de mon approche de ma consommation de viande. Autant te prévenir de suite, d'ailleurs, je ne suis pas vegan, ni même végétarienne et encore moins flexitarienne. Et en aucun cas ne souhaite le devenir. Je n'aime pas rentrer dans des case…

Disparition - Instantanés Singuliers 2017 #2

Image
Ni vu Ni connu, imperceptiblement, une forêt disparait.

Au début, on pensait qu'il s'agissait de nouvelles plantations mais non, il s'agit bien d'une déforestation, en bonne et due forme, digne de celle de la forêt amazonienne.
Incrédules, nous assistons à ce surprenant spectacle.
La forêt de panneaux publicitaires sur l'une des entrées de la ville est en cours d'éradication.
Une véritable première !

C'était donc ma (deuxième) participation aux Instantanés Singuliers de Marie Kléber dont les thèmes pour novembre étaient :
Ni vu Ni connu ET/OU Courbes

Ni vu ni connu en courbes - Instantanés singuliers 2017 #1

Image
Ni vus, ni connus l'hiver débutant et le soleil levant jouent avec les courbes que le fleuve délie dans ce qu'il reste du lac asséché par la sécheresse.


C'était ma participation (très tardive) aux Instantanés Singuliers de Marie Kléber dont les thèmes pour novembre étaient :
Ni vu Ni connu ET/OU Courbes
Je vous donne rendez-vous demain pour une deuxième participation parce-qu'après avoir cherché longtemps quel serait mon cliché, maintenant que le délai est passé, je n'en manque plus ... mais je me contenterai de 2 ...

En vrac

Image
Ça fait longtemps que je ne suis pas venue par ici ... Deux semaines, au moins ! J'avais besoin de me poser, de me recentrer, de régler certaines choses. Je ne voulais pas bloguer depuis la maison et ne pouvais pas le reste du temps.
Mais pourquoi est-ce que je me justifie ? J'avais presque envie d'attendre 2018 pour revenir et puis, ce matin, devant le refus obstiné d'Internet de reprendre du service, un lundi ... il voulait sans doutes prolonger le week-end (comme tout le monde), forcément, j'ai eu envie de réécrire. Ne cherchez pas, c'est ma logique.
Mais, bizarrement, pas d'article humeur. Pas de râlerie. Pas de politique, d'écologie ou de féminisme dans les cartons. C'est étrange parce-que les sujets ne manquent pas. Inconsciemment, je dois me réserver pour la semaine prochaine, ou celle d'après. Après le vote : on a élu l'assemblée régionale il y a 2 ans, on refait un tour cette année et j'ai eu l'immense joie d'apprendre …

Aux portes des Merveilles

Image
Pour nos vacances d'été, nous avons renouvelé un format testé en 2016 : relier les Alpes du Nord italiennes depuis notre Corse, en faisant des petites étapes de quelques jours, avec randonnées à l'appui. Et pour commencer, quand on vient de se faire 8 h de bateau, quoi de mieux que le Mercantour ?
C'est un parc national français que nous avons découvert en 2015, à l'occasion d'un petit séjour dans la vallée de la Vésubie. Nous avions à l'époque bien accroché. Du coup, nous y sommes retournés mais plus au sud, plus près de la sortie du bateau avec la vallée de la Roya. 
Si on fait un peu d'histoire, la vallée de la Roya est devenue française il y a seulement 70 ans, en 1947. Elle était auparavant italienne. Et quand on se promène dans cette vallée, on s'en rend vite compte. En termes de géographie et de tourisme, elle est aussi la porte d'entrée de la Vallée des Merveilles, site préhistorique accessible seulement à pied et dont les visites sont régl…

Je me déteste quand je suis comme ça

Image
Est-ce la faute au mois de novembre ? Aux jours qui diminuent ? Au soleil qui nous a quittés ? Ou aux nuages qui ont fait leur apparition ? Est-ce dû au froid qui s'est invité ?
Le froid, en novembre, on aura tout vu. Normalement, en novembre, on se baigne encore et on fait râler les copines plus au nord et moins chanceuses ... Non, je rigole. Ou si peu. Il faut quand même avouer que nous nous sommes si bien habitués aux changements climatiques que nous sommes désormais surpris quand il faut mettre manteaux et pulls plutôt que maillots en novembre !
Bref, je ne sais pas qui est fautif dans tout cela. Peut-être un peu tout, et surtout moi, mais sûrement pas la neige qui s'est bel et bien installée sur les montagnes. 
Je ne saurais dire pourquoi mais depuis quelques jours, je me traine. Lamentablement. Je n'arrive plus rien à faire. Je n'avance pas dans mon travail. Je n'avance pas à la maison. Je fais le strict minimum avec les enfants, leur faisant bien sentir que …

Quel est ce pays où l'on viole impunément des enfants ?

Image
C'est l'histoire d'une enfant de 11 ans. Ses petits frères sont des boulets qui ne font que l'embêter, de toutes façons, elle n'en voulait pas de petits frères.Ses parents sont bien gentils mais ils ne comprennent pas grand chose. Et puis un jour, on ne sait pourquoi, la goutte d'eau qui fait déborder le vase sans doutes, elle en a marre. Marre de ses frères (plus que d'habitude), marre de ses parents qui ne veulent pas comprendre que ses frères sont des emmerdeurs. Alors, elle décide de partir de cette maison. Elle part vers des contrées plus accueillantes, une maison où on l'aime et où on la choiera à sa juste valeur. Une maison où on la comprendra. Elle part chez ses grands-parents, en chaussons. Elle se dit que pour faire ce chemin, elle aurait peut-être dû prendre des chaussures un peu plus adaptées que ses pantoufles. Et puis elle se demande comment elle fera pour traverser le tunnel non éclairé qui l'attend. Mais sa décision est prise et ell…

Elle m'a remise d'aplomb

Image
Je sors de chez l’ostéopathe. Quelqu'un aurait pu me prévenir qu'il fallait se mettre à poil chez ces gens-là. Je pensais bien qu'il fallait enlever le haut. Mais pas le bas également, j'ai été surprise. J'ai failli m'enfuir en courant quand elle m'a dit de me mettre en sous-vêtements ...
Mais bon, j'avais trop mal au dos. Du milieu des dorsales jusqu'en haut de la nuque. Il fallait y passer, essayer. Peut-être que ça allait m'aider ? J'entends tellement de bien autour de cette médecine.
Et puis, même si la douleur n'était pas intolérable, elle était là, du matin au réveil jusqu'au soir au coucher, en passant par la nuit. Elle arrivait à me réveiller, la chienne. Pour te dire à quel point elle était présente depuis plusieurs jours. Parce que, moi, y a pas grand chose qui peut me réveiller, même mes enfants n'ont pas toujours réussi à me réveiller ...
Je ne saurais dire combien de temps cela fait qu'il fait des siennes, que j…

Vivre en Corse au quotidien #2

Image
Et passer soudainement de la pluie, des inondations, à la sécheresse. D'un hiver froid et humide à un été brulant et sec. Puis, tout aussi soudainement revoir la pluie arriver et les premières neiges. C'est sûr le climat corse n'est pas monotone, enfin, surtout, il ne donne pas dans la demi-mesure, à l'image de cette île.
Une montagne plantée au milieu de la mer ne peut faire dans la demi-mesure.
L'autre jour, j'ai commencé à te raconter, sans fard, la vie au quotidien en Corse : Vivre en Corse au quotidien. Place à la suite de mon article parce-que, bien évidemment, la vie ici ne se résume pas à ce que j'ai raconté dans cette première partie ...
Le climat corse. Il y a quelques dizaines d'années, mes parents ont posé leurs valises (et leurs enfants étaient dans ces bagages) en Provence. On peut dire que je suis une fille du sud, habituée au climat méditerranéen. Mais force est de constater que le climat corse n'est pas tout à fait semblable à celui…

Elle est arrivée - Insta'Corse #10

Image
Celle qui te met en joie.
Celle qui d'un coup de baguette magique efface la disparition du soleil.

Celle qui te fait oublier la désertion de la chaleur.

Celle qui apaise la naissance de l'hiver.

Celle qui ouvre les vannes.

Celle qui décadenasse les verrous mis dans ton cerveau depuis des années.

Celle qui libère la sale gosse que tu étais à 5 ans, 10 ans, 15 ans, 20 ans.

Celle qui illumine les montagnes et ton cœur.

Et dire qu'il y a 2 semaines, on était en maillots de bain et on se baignait ...

Aujourd'hui, on affute les gants et la luge, même si elle est encore timide.

La neige.


Ce n'était pas vraiment une surprise puisque nous l'avions sentie arriver et jeudi je disais à Batman que vues les températures annoncées, il y avait une chance pour qu'elle tombe ce lundi et hier matin, en me levant, j'avais guetté les sommets. Mais voilà, ce fut une immense joie, hier soir de la voir blanchir les sommets qu'elle avait désertés depuis mai.
Une page s'…

Fruit du hasard ou de parents Bien-veillants ?

Image
Cette campagne de hashtags, de meetoo et de balancetonporc, m'a amenée à réfléchir, me pencher sur mon passé, le réexaminer en détails. Non, pas de porc, pas de mec banal, normal, qui se transforme en violeur. Pas d'histoire sordide de mon côté. Des relous, certainement. Des situations plus que chelous qui m'ont laissé un goût étrange en bouche, assurément. Bref, rien de glauque. 
Par contre, du coup, je me suis souvenu d'éléments de mon adolescence. De ce prof de sport que j'aimais tant. Et de ce moniteur d'auto-école que je n'ai jamais eu. Et j'ai envie d'en parler, ici.

J'ai rencontré M. D. au début de la seconde, il y a une vingtaine d'années. J'ai tout de suite accroché avec ce professeur. Je l'avais en cours, 3 ou 4 h par semaine (je ne me souviens plus exactement du volume horaire du sport au lycée) plus le mercredi après-midi, au club d'escalade.
J'ai passé trois merveilleuses années avec lui.
Je crois que je n'ai …