Ma came à moi

Il faut que je t'avoue une chose, un secret, presque honteux ce secret : je suis une droguée. Un jour, j'ai goûté à une drogue, je ne savais pas que ce serait une drogue dure, promis juré craché, je ne le savais pas. J'y ai goûté et depuis, je suis complètement accro !

Mais, d'abord, qu'est-ce donc qu'une drogue ? Mon ami le Larousse me répond la chose suivante :
"Chose qui grise, intoxique l'esprit ou dont on ne saurait psychologiquement se passer."

Alors, reprenons : 
  • chose qui grise ... OK pour moi
  • intoxique l'esprit ... Check
  • dont on ne saurait psychologiquement se passer ... Check, encore une fois.
Bref, je suis effectivement bien droguée.

Mon ami wikipédia me précise même qu'il existe des drogues dures et des drogues douces : le cannabis étant  considéré comme doux et l'héroïne comme dure, par exemple.

Puisqu'on en est là, je vais en profiter pour faire une petite digression et te parler de ma position vis-à-vis du cannabis. Je te préviens, je ne serai pas très originale : je considère effectivement le cannabis comme une drogue ... au même titre que l'alcool et le tabac. Je n'arrive pas à voir de différence. J'ai vu les effets du cannabis, sur des personnes que j'aimais. Et puisque c'est le jour des grandes révélations, je l'ai même testé et j'ai aimé. Tout comme l'alcool et le tabac. A t'il eu sur moi des effets dévastateurs ? Y ai-je développé une dépendance ? Non, pas plus qu'à l'alcool et au tabac. Ai-je vu des personnes abîmées par le cannabis, dépendantes ? Oui mais guère plus qu'avec l'alcool et le tabac, je me répète.


Bon, ceci étant dit, revenons-en à ma drogue à moi qui n'est aucune des trois précédemment citées. Comme je l'ai dit plus haut : un jour, j'y ai goûté et immédiatement, je suis devenue complètement accro. Un truc de fou ! C'en était au point que le jour où on m'a demandé, que dis-je, imposé un sevrage et il s'est produit un truc de malade : j'ai tenté de protester, j'ai même écrit une lettre au pape, j'ai fait des crises d'angoisse, je me suis réfugiée dans une grotte, j'ai essayé toutes les herbes possibles et inimaginables du maquis pour essayer d'atténuer les effets secondaires liés au sevrage qui m'était imposé. Mais rien n'y faisait, ce fut dur, très dur. Rien que d'en parler, j'en ai les mains qui tremblent, le cœur qui palpite.


Il s'agit d'une drogue dure. Pire que l'héroïne (enfin, là, je ne fais qu'imaginer car je n'ai jamais touché à cette dernière ...).

Il s'agit de l'Apéro Cosmique. Son dealer ? Une certaine Aileza, une petite cacahouète cosmique fort sympathique mais une vraie dealer de substances psychotropes bloguesques.

Avant, j'étais souvent la dernière à publier ma participation. J'ai hésité à le faire plus tard, le jour de mon anniv', parce que la chipie, non contente de remettre le truc sur le tapis a décidé de le faire pour l'anniversaire de son plus fidèle pilier de comptoir ... Mais en tant que droguée, je me devais de prévenir tou-te-s les petit-e-s jeunes qui ne connaissent pas la chose et qui, innocemment s'apprêtent à plonger :

L'apéro Cosmique, cette drogue dure



Non, non, non, je ne débloque pas du tout. Ceci est juste ma participation au retour des « Apéros Cosmiques » d'Aileza du blog Mes Billets Cosmiques. Le thème pour ce retour fracassant était :
"..., cette drogue dure"
 
Après, rien ne dit que je ne paierai pas une ou deux fois ma tournée pendant cet apéro ... Affaire à suivre !

Commentaires

  1. Alors là bravo! Je me doutais que c'était ta participation aux apéros cosmiques, mais j'étais loin d'avoir deviné ta drogue dure XD Il semble que ta lettre au pape ait fonctionné finalement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !!! On n'imagine même pas les effets de cette drogue là ;) Oui, elle a mis le temps mais elle a fini par fonctionner cette lettre ...

      Supprimer
  2. Alors là tu as fait fort! J'adore...
    De A à Z et de Z à A.
    Je crois que Aileza devrait te décerner une palme.
    Ca va être dur pour nous de rivaliser!!
    Grosses bises ma belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ptdr. Le compliment me va droit au cœur mais te connaissant, tu vas faire très fort aussi :D

      Bises ma belle

      Supprimer
  3. Bravo...je ne m'attendais pas à la chute et j'adore !!! Belle fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que ça te plaise (et que la chute ait fonctionné) !

      Bon week-end :D

      Supprimer
  4. Haaaaa ! enfin j'ai 5 minutes devant moi pour te lire et te répondre !
    Mais quel retour fracassant ma chère, je suis scotchée^^.
    Tu es géniale, je ne pouvais pas rêver meilleure entrée en matière, meilleure intro pour cette session !
    Je ne pensais pas avoir créé une telle dépendance :D
    Excellent <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien si je t'ai scotchée, j'en suis ravie !!! et moi, je ne pouvais guère rêver meilleur début d'année qu'un retour en grande pompe des Apéros !

      Je t'embrasse <3

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?