Nuits d'été

L'été est arrivé. Ce n'est pas dans mes habitudes de me plaindre de la météo, sauf quand il pleut depuis ... au moins ... 2 jours ... Mais bon, la pluie, je ne sais plus de quand date la dernière fois que nous l'avons vue. Un mois ? Plus ? Un petit peu moins ? Ah oui, il est tombé 3 gouttes dimanche qui n'ont même pas réussi à coller la poussière.

Bref, l'été est là et il ne pleut pas. Je n'ai donc aucune raison de râler.

La chaleur ? J'ai choisi de vivre en Corse, alors tu imagines bien que la chaleur est mon amie. D'autant plus quand je vois les températures que nous avons en ce moment et que l'ensemble du Pays Ami se tape ... On sortirait presque la doudoune. La canicule, ce n'est pas pour nous. Mais rassurez-vous : quand l'épisode se terminera sur le Continent, nous les températures resteront là et continueront tranquillement à monter, doucement mais sûrement.

Tant qu'il reste un peu d'air la nuit, pour rafraichir la maison, ça va. On vit avec. La pénombre quasi permanente. Les volets qui se ferment et se rouvrent au gré de la rotation de la Terre. Les fenêtres qui se ferment vers 8 h le matin pour ne se rouvrir que 12 h plus tard, voire 13, ça dépend des jours. On ne s'en plaint pas, on vit avec.

Ça semble juste un peu tôt cette année. Surtout qu'il va falloir faire avec jusqu'en septembre. Mais on s'en accommode. Tant qu'on dort. Et c'est bien là que le bât blesse. Dormir. Se coucher le soir et ne pas savoir si on va dormir, quand, comment.

Les fenêtres sont ouvertes et la maison se rafraîchit. Les températures y sont acceptables. Mais il y a tout le reste. Un moustique qui arrive à franchir les volets ajourés. Les chiens sur la place qui s'excitent après un cochon ou bientôt après les inconnus qui vont passer dans la nuit. Les chats de la voisine qui miaulent ou se battent. Et bientôt le bistrot à 100 m de la maison qui fera les soirées karaoké jusqu'à 2 ou 3 h du matin.

La privation de sommeil est l'une des pires tortures. Pendant les 3 ou 4 mois qui viennent, je vais me coucher en me demandant si cette nuit sera complète. Ou si je devrai me battre contre je ne sais quel empêcheur de dormir en paix.

J'aime l'été, les températures autour de 30 °C. Les longues soirées. Dormir avec juste un drap sur moi et les fenêtres ouvertes. Et quelques fois un souffle d'air qui vient nous caresser. Et avec pour seuls bruits la chouette qui hulule et les oiseaux qui chantent le matin, dès les premières lueurs du jour ...


Commentaires