Riintrata scolare

Aujourd'hui, les enfants font leur rentrée, avec un jour de retard par rapport au reste de la France métropolitaine. Ne me demandez pas en quel honneur on décale d'un jour : je ne sais pas.

Cette rentrée se fera en douceur et après une période d'incertitudes qui s'est complètement levée fin juin. Pourquoi de l'incertitude ? Tout simplement parce qu'ils sont dans un groupement scolaire dont la répartition des mômes entre les différents instituteurs est susceptible d'évoluer en fonction des effectifs des classes. Je ne vais pas m'attarder sur le sujet mais, si vous le souhaitez, je vous ferai un cours dans un article à part ... Et, cette année, la répartition a été modifiée par rapport aux 3 années que l'on vient de passer.

Passons aux enfants et leurs rentrées et ce qui les attend pour, j'espère, au moins les deux années à venir.

Batgirl
Elle rentre en CE2 cette année et j'ai comme l'impression que les choses sérieuses vont commencer. Dernière ligne droite de l'école primaire en quelques sortes et elle va faire ses trois dernières années avec le même instituteur.
Au vu du temps mis pour la mise en place des préfabriqués qui devaient permettre de réunir l'école sur le même site, j'ai un instant cru pendant l'hiver qu'elle devrait aller dans l'autre village, dans la salle prêtée pendant un an par la commune voisine. Je voyais bien le bazar avec les deux enfants devant prendre le car, pour la même destination, mais à des horaires différents ... Finalement, depuis la rentrée de mai, plus de problème puisque l'école a été réunifiée.
Elle change donc d'enseignant, mais c'était prévu depuis 3 ans qu'en 2017, elle rejoindrait cet instituteur. C'est un changement, elle est stressée et l'exprime en se rongeant de nouveau les ongles (chose qu'elle avait cessée depuis quelques mois) et a du mal à s'endormir le soir ...
Personnellement, je suis dans l'attente de voir comment cela va se passer : j'ai du mal à cerner cet homme et je sais que certains parents ont eu des mots avec lui. Je suis d'autant plus dans l'expectative que, à priori, je vais devoir passer 6 ans avec lui : Catboy enchainera immédiatement après sa sœur. Bref, on a intérêt à s'entendre ! Après, je me raisonne en me disant que Batgirl comme Catboy sont des enfants calmes, qui s'intéressent et apprennent bien. Et nous, nous ne sommes pas des parents pénibles. Nous rentrons tous les quatre dans les cases du système éducatif français.

Catboy
Il entre en Grande Section (oui, déjà) et reste avec SuperMaitre.
Je dirais que c'est sur sa classe qu'il y a le plus de changements. En effet, depuis maintenant 3 ans, les maternelles étaient réparties en deux classes uniques (TPS à GS) sur deux villages distincts et les enfants étaient affectés en fonction de leur commune d'origine. Après une année de petite section plutôt difficile (ils étaient 27 et Catboy est un enfant réservé), on avait passé une super année de moyenne section où le petit a pris goût à l'école, dans des conditions optimales puisqu'ils n'étaient plus qu'une quinzaine. Seulement, nous avions une grosse baisse d'effectifs et ne savions pas comment les enfants allaient être dispatchés cette année. J'espérais que Catboy resterait pour sa grande section avec SuperMaitre. 
Finalement, on scinde les classes de maternelles : une classe TPS-PS-MS sur un village et une classe GS-CP sur le deuxième. Donc Catboy reste avec SuperMaitre, sur un double niveau avec les CP. Et franchement, je suis super contente. Nous commençons notre quatrième année avec cet enseignant. Il est passionné et fait pas mal travailler les enfants. En plus, il est dans d'excellentes conditions de travail puisqu'il n'a qu'un double niveau.


Et sinon, les enfants seront cette année tous les deux en classe bilingue. Je reparlerai du bilinguisme et de mon approche de la "chose" une autre fois. Je pense néanmoins, si je vois que Batgirl n'a toujours pas d'anglais, l'inscrire sur Babbel ou un site comme ça pour l'initier à cette langue.

Commentaires

  1. La joie de l'organisation scolaire dans les campagnes. Et effectivement vu qu'il n'y a qu'un instit tu as intérêt à t'entendre avec lui...
    Chez nous, c'est rentrée dans une primaire à 7 classes...qui pourrait se transformer en école à 8 classes après la commission qui a lieu mercredi 6 septembre (ce serait trop simple de la faire avant, ça permettrait aux enfants de moins stresser et aux prof de préparer leurs cours). Du coup Fleur est dans une classe CP/CE1. Mais elle sait déjà que si la 8ème classe ouvre, elle ira avec la maitresse qui a actuellement les CE1/CE2 et qui garderait les CE1. J'avoue que je croise les doigts pour que la classe n'ouvre pas. C'est vache pour les effectifs (ho ils sont 26, dans son ancienne école ils étaient 31 et ils leur refusaient une ouverture!) mais dans sa classe actuelle elle est au calme pour travailler, ce qui ne sera plus le cas dans l'autre (la maitresse a eu du mal à les tenir assis hier!!). A suivre donc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'imaginais même pas cette complexité avant la scolarisation des enfants. Pour l'instant, Batgirl en est à son 4e instit en 6 rentrées et, là, va devoir faire 3 ans avec celui-là, ce qu'il y a, c'est que son frère enchainera direct derrière ! On va bien voir mais il n'y a pas de raison que ça se passe mal.

      Tu n'es pas la première que je lis qui dit que la commission va se faire après la rentrée et que la répartition des mômes peut encore évoluerions. C'est proprement aberrant, l'éducation nationale, tout un poème, à croire qu'ils cherchent à nous dégouter du public. Comme tu dis: comment les profs peuvent ils se préparer correctement s'ils ne savent pas quelles classes ils vont avoir ?

      Supprimer
  2. C'est tout un programme chez vous la rentrée. J'espère que tes petits loups vont s'épanouir cette année dans leurs classes respectives.
    Dans l'école de l'escargot, ils ont mixé les classes du coup cette année il est dans une section moyen-grand. Et il a 2 maitresses!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est tout un programme ! Je pense que ça devrait bien se passer ;-)
      En fait, je ne comprends pas pourquoi ils s'amusent à mixer les classes quand il n'y a pas de problème d'effectifs ? Ça va lui demander un sacré travail pour se repérer dans le temps cette histoire de deux enseignantes... Nous aussi, finalement, Catboy a 2 enseignants: une maitresse les lundi et mardi et le maitre les jeudi et vendredi.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?