Sardaigne : le goût du bonheur


Je garde de ces quelques jours hors du temps comme un parfum de simplicité et de bonheur. A l'image de ce petit matin au bord du lac de Cuga. Sortis de la tente, les enfants étaient restés dans leurs duvets et jouaient en buvant leur chocolat puis ils s'étaient rappelé qu'on était le jour de la fête des mères et s'étaient précipités pour m'offrir mes cadeaux.

Dans un lever de soleil oranger.



Puis nous sommes partis pour Alghero, essayer d'attraper un bateau pour visiter les grottes de Neptune et tenir une promesse réalisée la veille quand on avait évoqué une visite de grotte ... "Malheureusement", encore une fois, ça ne se passe pas comme prévu : la première navette est trop tardive. Nous décidons donc d'y aller par la terre. Ça ronchonne sévère dans les rangs, surtout du côté d'une jeune fille.


Nous profitons des paysages, descendons et effectuons la visite guidée, en italien et anglais (avec un léger accent sarde). Nous traduisons au fur et à mesure aux enfants l'essentiel de ce que nous avons compris.

Les grottes sont vraiment superbes et spectaculaires.







Le village de Castelsardo me fait de l’œil, il mérite une étape à lui tout seul.


Mais il est déjà l'heure de prendre le chemin du retour. J'apprécie énormément la côte ouest qui semble un peu plus sauvage que la côte orientale. Au loin, nous devinons déjà la Corse.

On prolonge les réjouissances jusqu'au bout, avec une baignade expresse sur la plage de Rena Majore et ses spectaculaires dunes de sable blanc. Elle nous crie de rester, encore et encore. Et pourquoi pas d'y passer la nuit ?


Une autre fois ? L'année prochaine. Le bateau n'attendra pas.


Et notre île nous accueille par les falaises de Bonifacio, elle nous rappelle qu'elle est belle, elle aussi.





Il reste de ces quelques jours hors du temps comme un parfum de bonheur. Nous reviendrons sûrement. Un plus grand voyage, plus longtemps et pourquoi pas visiter la dernière des grandes îles du secteur ?

Commentaires

  1. je ne connais ni la Corse ni la Sardaigne, mais tes photos donnent envie d'y aller.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as l'occasion de visiter l'une ou l'autre, n'hésite surtout pas. Elles sont très différentes mais sont très belles.

      Supprimer
  2. La Sicile tu connais? C'est superbe!
    Je ne connais ni la Corse ni
    La Sardaigne mais j'espère bien y remédier ;) ton récit donne envie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, justement, je ne connais pas la Sicile mais effectivement il parait que c'est magnifique. J'y pense pour le printemps prochain, dès que j'ai les prix des bateaux je me renseigne plus précisément ...

      Franchement, la Sardaigne et la Corse, si tu as l'occasion, n'hésite pas : elles sont toutes les deux très belles !

      Supprimer
  3. Ces grottes sont magnifiques! Et ces reliefs, si blancs, si calmes, si isoles... Tu me donnes des envies de vacances la-bas :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les grottes sont superbes !!! Vraiment à voir et je ne me suis pas trop attardée sur l'aspect visite guidée mais bon ça vaut quand même son pesant de cacahouète d'essayer de suivre et traduire ;-) Tant mieux si je te donne des envies de vacances :D

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?