Aux portes des Merveilles


Pour nos vacances d'été, nous avons renouvelé un format testé en 2016 : relier les Alpes du Nord italiennes depuis notre Corse, en faisant des petites étapes de quelques jours, avec randonnées à l'appui. Et pour commencer, quand on vient de se faire 8 h de bateau, quoi de mieux que le Mercantour ?

C'est un parc national français que nous avons découvert en 2015, à l'occasion d'un petit séjour dans la vallée de la Vésubie. Nous avions à l'époque bien accroché. Du coup, nous y sommes retournés mais plus au sud, plus près de la sortie du bateau avec la vallée de la Roya. 

Si on fait un peu d'histoire, la vallée de la Roya est devenue française il y a seulement 70 ans, en 1947. Elle était auparavant italienne. Et quand on se promène dans cette vallée, on s'en rend vite compte. En termes de géographie et de tourisme, elle est aussi la porte d'entrée de la Vallée des Merveilles, site préhistorique accessible seulement à pied et dont les visites sont réglementées. 

Je dois vous avouer qu'avec Batman, nous commençons justement à regarder vers cette dernière. Seulement cette randonnée se fait sur 3 jours, avec des dénivelées relativement importantes, et nous ne sommes pas certains que les gamins en soient capables, surtout Catboy qui n'a eu 5 ans qu'en septembre et ne marche que depuis l'année dernière (avant, il se faisait porter l'animal). Du coup, nous tournons autour sans y pénétrer mais vu comme ils progressent, je pense qu'on ne va pas tarder à franchir le pas.

Passons aux choses sérieuses et randonnées que nous avons réalisées cette année. 

Le lac vert de Fontanalbe.
Pour le coup, nous sommes vraiment aux portes des Merveilles puisque ce lac en est la porte d'entrée et se situe à côté de la Voie Sacrée, Le Site à accès réglementé qui ne peut se visiter qu'avec un guide agréé.

Il s'agit d'une promenade sommes toutes assez simple, en grande partie en montée légère. Les enfants ne sont pas très motivés, peut-être à cause de la fatigue : 3 jours avant, ils étaient encore à l'école puis ont eu deux soirées chargées et le trajet en bateau ... Mais on profite quand même des paysages, de la verdure, des fleurs et des papillons.








Puis, en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, nous arrivons finalement au lac. C'est un petit coin de verdure fort sympathique où nous profitons pleinement de ce premier jour de vacances, ce premier pique-nique et ce premier lac.




Col du Sabion.
Ou presque. Ou comment passer en Italie en douce. Quand nous étions mômes, nous adorions ce genre de promenades où nous finissions de l'autre côté de la frontière ... Mais là, ce n'était pas voulu, promis juré !
En préparant les vacances, j'avais relevé plusieurs randonnées pour ce deuxième jour, dont celle-là. Le parc du Mercantour promettait une promenade sympa pour les familles, avec bouquetins à la clé. Qu'à cela ne tienne, on la fait ... Nous commençons par une longue traversée, facile, à flanc d'alpage, au dessus de la Valmasque.


En 2016, la Valmasque nous l'avions faite et nous en gardions un souvenir ému et humide, vu qu'à force d'admirer chamois et marmottes, nous nous étions pris l'orage (en début d'après midi).

Au fait, il y a un chamois, juste en-dessous, en train de se gratter les fesses, ni vu ni connu...



On poursuit tranquillement. Aujourd'hui, les enfants marchent pas mal. On discute. Puis soudain. Mais qu'est-ce donc ? On observe. On zoome.

Mais oui, mais oui, ce sont bien des bouquetins ! Nos premiers. Nous sommes contents.


Après avoir bien mitraillé ce premier groupe, nous reprenons notre chemin et nous dirigeons vers le col, but de notre promenade. En haut, on voit des bunkers, vestiges du passé belliqueux entre la France et l'Italie. On explique aux enfants, que les deux dernières guerres ne sont pas si lointaines et que leur arrière-grand-père a vécu la seconde.

Et puis ils arrivent, en nombre important, à ne plus savoir où donner de la tête. Partout. Batgirl est comme folle tellement elle est heureuse mais elle n'arrive plus à les compter. Des bouquetins, partout, un grand troupeau. Batman sort l'appareil et s'approche doucement pour avoir des gros plans.

Perso, je m'amuse. Je mitraille également. Mais ce qui me plait le plus est de les voir s'approprier les ruines de l'un des blockhaus.



Finalement, nous arrivons au col du Sabion, à la frontière franco-italienne. Et là, surprise, juste au-dessous, un lac, Lago della Vacca. Quelques glaçons flottent à la surface. Et c'est comme ça que nous franchissons clandestinement la frontière.



Au retour, une petite famille de marmottes nous fait de l’œil.


Mais l'orage aussi. Comme un air de déjà vu, nous nous ferons rincer, au dessus de la Valmasque, à peu près à la même heure et à la même date qu'un an plus tôt. Mais va courir, à flanc de montagne avec des mômes, sous la pluie, j'ai connu plus facile...


Indomptable et fabuleuse Roya. 

Commentaires

  1. Magnifiques paysages ! Ça a du être super chouette comme vacances !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ce furent de magnifiques vacances ! Effectivement, c'est très beau ;)

      Catwoman

      Supprimer
  2. Quel dépaysement!
    Quels paysages magnifiques!
    Merci pour ce partage. De belles vacances et de jolis souvenirs.
    Bises ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ma belle, c'est vraiment splendide ! On aime énormément le Mercantour et y retournons avec plaisir tous les ans depuis 2015 ... Et ce sont effectivement des vacances très sympas ;)

      Je t'embrasse

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?