Arrêt sur Image



8 février 1988
J'ai 7 ans et je vis à Nouméa.
Ça fait un an et demi que nous avons quitté les froides Yvelines pour Le Caillou et depuis quelques temps, nous sommes dans une maison où j'ai ma chambre à moi avec un petit cabinet de toilette, c'est chouette ! On a un petit jardin dans lequel je cherche des trésors de pirates avec mes frangins. On a aussi un Zozo (NDLR : zodiac) pour aller se promener sur le lagon et passer nos week-ends sur les ilots autour. C'est rigolo, on chante "Oh mon bateau, ohohohoh, c'est le plus beau des bateaux" et des fois papa plonge pour décoincer l'ancre et il remonte encore plus vite parce-qu'il s'est retrouvé nez à nez avec un requin ...
En ce moment, c'est les grandes vacances, après une année de CP bien chargée. Mais une année où j'ai enfin aimé aller à l'école (je ne pleure plus !), la maitresse était gentille et j'apprenais à lire et à écrire. J'aime tellement lire que pendant les vacances en Nouvelle Zélande, j'ai saoulé tout le monde à déchiffrer tous les panneaux que je voyais.


8 février 1998
J'ai 17 ans et je vis en Provence.
Nous nous sommes installés ici quelques temps après les évènements d'Ouvéa et nous n'en avons plus bougé. C'était une drôle de période, quand on y pense, mais cela fait bien longtemps que j'ai cessé d'en parler autour de moi : mes congénères étaient des êtres bizarres qui ne voyaient pas de quoi je parlais. Et puis, aujourd'hui, j'ai un peu d'autres préoccupations en tête, il faut bien le dire. En juin, ce sera le bac, et après, je quitterai ma famille et, surtout, mes amis pour faire mes études à Grenoble. J'ai une idée très précise de ce que je veux faire et c'est là bas que je dois être pour mener à bien mon projet ! Et, n'en déplaise à ma mère, je ne ferai pas une classe prépa mais bien direct médecine. Dans quelques semaines, d'ailleurs, je ferai un stage à l'hôpital pour voir, un peu.
J'ai quelques ami.e.s, surtout J. Elle n'habite pas loin de chez moi, on se voit souvent et on rigole bien toutes les deux. Surtout quand il s'agit de raconter des âneries à B. qui nous croit sur parole. Mais bon, en même temps, c'est tellement facile : il croit aux extra-terrestres !


8 février 2008
J'ai 27 ans et je vis à côté de Versailles.
Il y a un an, j'ai aménagé dans cette ville, un peu par hasard. La vie est étrange parfois : j'ai eu mon premier poste dans la même ville que mes parents, il y a 30 ans. J'aurais bien aimé la Corse, personne ne veut jamais y aller pour travailler mais moi, ça ne me gênait pas du tout, bien au contraire ! Il n'y a pas eu la Corse mais les Yvelines. Ce n'est pas si mal et puis nous sommes une bonne bande de collègues au bureau : on s'entend bien, on rigole et on passe des soirées ensemble. Mais il commence à y avoir des velléités de départ vers d'autres horizons.
Je profite d'avoir un travail, un salaire à la fin du mois et pas de souci vis-à-vis de l'avenir. J'en ai fait du chemin depuis ce mois de septembre 98 où j'ai débarqué à Grenoble. C'était bien la fac de Bio, cette année chambérienne aussi. Les quelques mois de doutes, sans travail, chez papa - maman en Provence, très déstabilisants. Puis La Délivrance, en juin 2005 quand j'ai su que j'avais eu ce concours et que je ne serais plus jamais chômeuse ! Aujourd'hui, le maitre mot est profiter de la vie, sans souci, sans ancre, partir quand ça me chante, sur un coup de tête, voyager, aussi. Contrairement à J., qui vient de se lancer dans les "essais bébé", je ne veux pas d'enfant, pas dans l'immédiat en tout cas. Et puis, il faudrait commencer par mettre de l'ordre dans ma vie sentimentale, ce qui n'est pas une mince affaire ...


8 février 2018
J'ai 37 ans et je vis en Corse.
Enfin, aujourd'hui, je suis plutôt coincée à Orly depuis plus de 12 h maintenant et j'aimerais bien que mon avion décolle ! A cette heure, je devrais être chez moi, en train de préparer mes monstres pour l'école.
Et oui, alors qu'il y a 10 ans je ne pensais pas bébé, aujourd'hui, je suis équipée de deux énergumènes de 8 ans 1/2 et 5 ans ... Deux atroces mômes dont je ne pourrais me passer, équipés d'une ouïe à étudier de manière approfondie (sélectivité assez étrange sur les sons, les mots et la langue à employer), d'une tolérance aux décibels toute autant étrange et d'un sens de l'obéissance à revoir mais, en toute objectivité, les plus beaux, les plus adorables et les plus intelligents du monde.
Au niveau du travail, ce n'est pas la grande joie en ce moment. Enfin, je devrais dire "plus", mais c'est une autre histoire. Je passe actuellement un concours, je viens de sortir 30 fiches de postes réparties entre 3 grandes régions pour muter mais je ne sais pas par quel bout prendre les choses. L'homme se voit déjà dans le Jura. J'avoue que ça me tenterait bien : j'y ai une amie qui y vit et que je n'ai pas vue depuis fort fort longtemps et J. va y emménager un de ces quatre. Ce serait sympa. D'un autre côté, le climat jurassien fait un chouïa peur à la fille du sud que je suis ... Les deux autres régions qui me font de l’œil ? La Haute-Provence, un retour au bercail, mais pas trop près de mes parents ; climat OK, région OK et je pourrais presque passer pour une autochtone avec mon nom de domaine ... Ou alors, les Pyrénées Orientales ; climat OK, région qui ne serait pas sans rappeler l'île sans ses inconvénients. A voir, il faut qu'on tranche.  Et puis, il y a cette incertitude liée au concours.
En même temps, j'ai du mal à me dire que je vais quitter la Corse : elle fait désormais partie de moi mais les enfants grandissent, dans 2 ans 1/2, il y a le collège et la situation politique n'est pas top. Et je n'aime pas les individus qui se servent des jeunes (collégiens, lycéens et étudiants) comme de marionnettes pour agiter la population et leurs idées : ils espèrent quoi, au juste ? 
Et je regarde en arrière : il y a 30 ans, je quittais la Kanakie pour m'installer en Provence, il y a 20 ans, je quittais ma Provence pour faire mes études, il y a 10 ans, je mettais un grand coup de pied dans ma vie sentimentale et je fondais une famille. Je me dis que les années en "8" sont des années charnières dans ma vie. Le début du mois de juin m'est généralement assez propice : bac, résultat de concours, naissance de ma grande, toujours entre le 7 et le 10 ... Pourquoi pas cette année ? J'ai envie d'y croire, en tout cas !


La vie est drôle parfois. Il y a quelques semaines, Maman Délire publiait un article Flashback et je m'étais dit que ce serait sympa de m'en inspirer et, de la même manière, le publier le jour de mon anniversaire ... Mais le jour-dit j'étais dans un aéroport à préparer un brouillon sur les bons côtés de l'humanité. Je suis rentrée et j'ai vu qu'elle proposait d'y donner suite sous forme de Tag / Défi.

Alors, voilà, je participe avec cet article à son Tag "Flashback".

Commentaires

  1. J'adore cette série Flashback! C'est bien de se revoir à des âges différents et comment la vie nous porte d'un endroit à un autre.
    Plein de bises ma belle. On croise les doigts pour le concours, pour le début d'une nouvelle vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elle est très intéressante cette série ! Et effectivement, c'est amusant de voir comment la vie nous transporte de décennie en décennie :)

      Je t'embrasse <3

      Supprimer
  2. quelle épopée ! mais tu es une vrais globetrotteuse en fait ! c'est fou !
    bon rendez vous dans 10 ans ! ( nan mais on se parlera avant hein !!!) merci d'avoir joué le jeu, nos grands esprits se sont rencontré, puisque tu y a pensé en même temps que moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Globetrotteuse, je ne sais pas. Je n'ai pas l'impression d'avoir tant voyagé que ça, ni même bougé. Même si, en y regardant de plus près, on se rend compte que je ne suis jamais restée plus de 10 ans au même endroit ;)

      Et en effet, on peut se donner rendez-vous dans 10 ans (tout en se reparlant d'ici là :P)

      Bises

      Supprimer
  3. je croise les doigts pour juin! très sympa ce billet!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'aime bien le principe ! Déjà, je vais croiser les doigts pour dans 2 semaines : j'ai les résultats de l'écrit dans 15 jours ...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?