La Loi de la Mère de Famille - Être Mère #73

Il parait que j'ai été personnellement citée par le maire dans son discours devant le ministre, la préfète et toutes les huiles insulaires et de Navarre qui ont fait le déplacement ... Il parait parce-que moi, je n'y étais pas pour l'entendre. Et je n'y suis pas pour trinquer. Trinquer à l'aboutissement de ce projet sur lequel j'ai travaillé pendant 9 ans, sur lequel j'ai parfois désespéré, mais projet qui voit enfin le jour et qui est enfin mis en service.

Pourquoi n'y suis-je pas ? Ça a failli être la loi dite de la Grosse c***e mais mon chef d'unité a gueulé suffisamment fort pour qu'elle ne dise pas non (non mais tu comprends, si Catwoman y va, nous serons vraiment trop nombreux ... Ben ouais mais t'as qu'à céder ta place grognasse si tu as peur qu'on soit trop nombreux : c'est Catwoman pas toi que le maire connait et a invitée pour dire merci).

Non, ça a été la Loi de la Mère de Famille.

Tu ne connais pas la Loi de la Mère de Famille ? Je m'en vais te l'expliquer. Elle est sommes toutes très simple : c'est l'équivalent de la Loi de Murphy mais spécifique aux femmes équipées d'enfants de moins de 12 ans (pas très autonomes quoi).

Donc voilà, moi, mes lardons, ils ne sont jamais malades. Quand je dis jamais, c'est vraiment jamais : Batgirl ne voit habituellement les toubibs qu'une fois par an, pour se faire faire son certificat d'aptitude à la pratique de la natation ... Catboy, lui, doit les voir maximum une fois dans l'année pour cause de maladie. Sauf que voilà, la semaine dernière, Batgirl a commencé à se plaindre du ventre, et ce qui va avec une petite gastro de derrière les fagots. Donc, mercredi, je l'emmène chez le toubib et j'hérite joyeusement de 2 jours de garde d'enfant malade (éviter la contamination des autres essentiellement). Chouette alors, il fait soleil et je vais pouvoir réviser tranquille : elle a bientôt 9 ans et est capable de se gérer un peu seule dans la journée.

Le problème de la gastro, c'est que ça se partage très bien. Et ce matin, à 6h15, Catboy s'est levé geignard, se plaignant du ventre, se plaignant de ses oreilles. Moi, en parfaite mauvaise mère (qui a envie d'aller boire un canon avec des élus et des collègues à l'autre bout du département), je panse un peu les bobos mais lui demande quand même de se préparer pour aller à l'école. Mais au moment de mettre les chaussures, ça semble dégénérer. Alors, je prends ma décision et le garde à la maison puis l'emmène chez le docteur. Mais l'examen clinique ne donne rien de bien probant.

Forcément.

Alors voilà, la Loi de la Mère de Famille, c'est ça : ton enfant se plaint et semble malade, il y a la gastro qui tourne à la maison et tu as deux solutions. 
La première, tu décides de rester à la maison et en fait, il n'avait RIEN (et aurait pu aller à l'école) (et toi fêter dignement l'aboutissement de ton dossier, à l'autre bout du département). En plus, comme c'est celui de 5 ans qui est à la maison, tu ne peux rien faire.
La seconde, tu décides qu'il est capable d'aller à l'école (et toi fêter dignement l'aboutissement de ton dossier, à l'autre bout du département) mais, vers midi, ou mieux, 15h, quand justement tu attaques les hostilités à 3 h de route de la maison, l'école t'appellera pour te dire que la prunelle de tes yeux est sur le point de rendre l'âme et qu'il faut venir le chercher de toute urgence.

Alors, tu me diras (à raison) : mais cet enfant a un père, tu es féministe, alors pourquoi le père ne s'en est-il pas chargé du môme (d'autant plus que tu t'y étais déjà collée la semaine précédente avec l'ainée et que tu devais aller voir un ministre, c'est pas rien, quand même) ? Tu prônes des valeurs de partage des tâches mais dans la réalité, il n'y a rien de tel à la maison ... Ouais, pas faux. Mais pas vrai non plus. Parce-qu'en fait, pour être totalement dans la Loi de la Mère de Famille, il faut rajouter que le père avait AUSSI des obligations professionnelles importantes aujourd'hui et que, tout fonctionnaire qu'il est, à 6h15 ce matin quand le môme s'est réveillé, il était déjà parti bosser depuis 1/2 h. Et que quand la décision a été prise de garder le monstre, il était en voiture, avec son directeur, en route pour une réunion avec, ah ben avec un ministre justement ...

Voilà, voilà. Et toi, as tu des exemples sympas de Loi de la Mère de Famille ?


Commentaires

  1. C'est marrant, tu connais bien tes lectrices... Deux secondes avant de parler de Batman, j'étais en train de me dire : Et le papa, il peut pas le garder ?
    Sinon je connais bien ce genre de problématiques ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, je vous connais par coeur les filles ;-) C'est le genre de problématique assez fantastique, et je pense universelle :o

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?